Bourgeoisie Marchande en Milieu Rural 1720-1840 PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Vue du pont Neuf présent à Rumilly. Albanais, avec notamment l’émergence d’une bourgeoisie dynamique. Son économie repose en partie sur l’activité agricole de la région et bourgeoisie Marchande en Milieu Rural 1720-1840 PDF avec le développement d’entreprises agroalimentaires.


Par ailleurs, la cité voit aussi l’implantation d’une petite activité industrielle. Certains bénéficie d’un classement à l’inventaire des monuments historiques. La ville se trouve naturellement limitée au nord, à l’est et à l’ouest par ses deux rivières profondément encaissées, aux falaises presque partout abruptes. Au sud, une vaste pénéplaine s’étend au-delà d’Albens.

Les hivers sont froids et neigeux, comme à Chambéry, et la saison estivale douce avec parfois des épisodes orageux. Depuis le 12 décembre 2010, la gare de Rumilly est également desservie par un train direct Évian – Grenoble circulant les dimanches soir et par un train direct Grenoble – Évian les vendredis soir pour la desserte des Universités de Chambéry et de Grenoble avec arrêt en gare de Grenoble-Universités-Gières. Un doublement de la voie entre Rumilly et Annecy est prévu pour 2013. Toutefois, ce service a été supprimé en mai 2009 en raison de sa faible fréquentation. Un nouveau gymnase, le gymnase Monery, fait face à la gare. Des aménagements résidentiels sont actuellement en cours de construction et contribuent à la mise en valeur et au développement qualitatif de la ville. L’autre aménagement d’importance concerne l’ancienne manufacture des Tabacs.

Celle-ci a été partiellement détruite pour laisser place à un projet immobilier comprenant notamment une résidence pour personnes âgées. Le projet ayant pris du retard, dû en partie à la conjoncture économique. Les travaux ont débuté fin 2009 et sont actuellement en cours. Le nouveau boulodrome, baptisé Boulodrome Robert-Ramel, a été construit à côté du gymnase de Monery. Rome développent la cité de Romillia. L’archéologie a permis d’attester, sur le territoire de la commune, une présence néolithique avec la découverte de haches et d’une épée de l’âge du bronze.