Brèves de pétasses PDF

En pratique : Quelles sources sont attendues ? Troian Bellisario, l’brèves de pétasses PDF de Spencer Hastings. Spencer est décrite dans les livres comme étant « plutôt petite ». Elle a de longs cheveux blonds foncés, de grands yeux verts émeraudes et ressemble beaucoup physiquement à ses demi-sœurs, Courtney et Alison.


UN CONCENTRÉ SAVOUREUX DE BÉTISE HUMAINE, DE TOTAL ÉGOCENTRISME, DE VIDE
SIDÉRAL… LES PÉTASSES NE PENSENT PAS, DONC ELLES SONT !

Nous avons tous croisé, au moins une fois, une pétasse. Ou deux. Ce peut être une collègue de bureau, une inconnue dans la rue, une de nos cousines, une ex copine ou la nana de l’un de nos amis.

Signes distinctifs ? Elle sont sans scrupules, pragmatiques, et d’un égocentrisme exacerbé. Elles n’ont pas leur pareil pour nous rendre la vie impossible. Elles se la pètent (d’où leur nom) et sont totalement incultes.

Voici quelques-unes (pas loin de 360) de leurs plus belles perles. Une excellente façon de revisiter Pétasse’Land et de passer de bons moments de franche rigolade en solo ou entre amis.

Quelques extraits :

– Félix me couvre de fleurs tous les deux jours depuis un an. Certains jours c’est bien simple, j’ai l’impression d’être morte.

– Ce boulot, c’est marche ou crève. Moi, ça marche, toi, tu crèves, on n’y peut rien.

– Je nage tellement dans le… je ne sais plus comment on dit en français, dans le happiness… je… Ah oui ! Dans le bonheur !

– Mes parents n’ont rien fait pour moi, je vois pas pourquoi je m’emmerderai pour mes enfants.

– Sur Meetic, j’ai pas mis de photo. Parce que je pense que mon physique peut faire peur aux mecs, ils se sentent pas à la hauteur.

– J’adore l’extrême simplicité des robes Saint Laurent.

– Je jette mes épluchures par la fenêtre parce que c’est biodégradable.

Spencer est très intelligente, déterminée, perfectionniste et compétitive. Elle n’a pas peur de dire ce qu’elle pense – même si elle peut parfois blesser dans ses propos, et ne recule devant rien. Lorsque Spencer était en 6e, elle faisait partie de l’équipe de hockey de l’Externat de Rosewood et aimait être en compétition avec les autres, surtout sa sœur, Melissa. Cette dernière étant la « star de la famille », Spencer a toujours eu l’impression d’être le « mouton noir » de la famille.

Trois ans plus tard, Melissa se fiance avec son nouveau petit ami, Wren Kim, qui tombe amoureux de Spencer. Lorsqu’il se rend compte que c’est réciproque, Wren trompe Melissa avec Spencer. Cette dernière commence alors à être tourmenter par un dénommé « A » qui menace de tout révéler à sa sœur et même pour l’histoire avec Ian Thomas. Avant que « A » eu le temps de faire quoi que ce soit, Melissa découvre tout et rompt avec Wren. Dans « Rumeurs », les quatre amies découvrent que « Alison » sortait secrètement avec Ian Thomas, l’ex-fiancé de Melissa.

Elles commencent à soupçonner Ian d’y être pour quelque chose dans la mort de leur amie. Mais, après avoir découvert le corps de Ian, les filles doivent se demander qui est vraiment « A ». Spencer soupçonne alors Melissa, mais se rend compte que ce n’est pas elle. Dans « Vengeances », Spencer et ses trois anciennes amies se sont à nouveau perdues de vue, et Spencer reste une étrangère pour sa famille. Elle apprend de la bouche de sa sœur qu’elle a sûrement été adopté – ce qui expliquerait pourquoi elle ne figure pas sur le testament de sa défunte grand-mère paternelle, Nana Hastings.

En effet, Spencer découvre avec son nouveau petit ami, Andrew Campbell, que sa mère biologique s’appelle Olivia Caldwell. Ses parents lui révèlent que, comme la première grossesse de Veronica s’est mal passée, il était dangereux pour elle de retomber enceinte. Mais, comme ils voulaient un deuxième enfant, ils ont donc fait appel à une mère porteuse. Dans  Récidives , Hanna, Spencer, Aria et Emily sont parties en vacances en Jamaïque avec Mike Montgomery, le petit ami d’Hanna, et Noel Kahn, le petit ami d’Aria. Dans  Chantages , Spencer culpabilise pour les méthodes qu’elle a utilisé afin d’entrer dans l’université de Princeton.