Coccinelle : Triomphe de la voiture populaire PDF

Seconde industrialisation et de la fabrication en grandes séries. La privatisation de Renault sera abordée à plusieurs reprises. Le groupe Renault a maintes fois dû s’adapter au cours de coccinelle : Triomphe de la voiture populaire PDF’histoire et est devenu au fil du temps un groupe multinational.


Tour à tour civile puis militaire, avant de retourner à sa destination première de voiture populaire robuste et fiable, la Coccinelle Volkswagen, géniale invention du Dr Ferdinand Porsche, est entrée dans lès annales de l’histoire automobile. Avec une carrière de plus de quarante ans, et plus de vingt millions d’exemplaires construits, la Coccinelle est l’une des voitures les plus célèbres du monde. Cet ouvrage en fixe le portrait sur la base d’une documentation à la fois précise et vivante, évoquant cette époque du retour de la prospérité après les désastres de la Seconde Guerre mondiale où la coccinelle triomphait de toutes les routes sur tous les continents. Documents techniques, illustrations en couleurs, tout est mis en œuvre pour illustrer les innombrables variantes de cette icône de l’automobile qu’est devenue la petite Volkswagen, jusqu’à la « New Beetle », sa réincarnation du troisième millénaire.

Certaines des automobiles Renault sont devenues des légendes mais d’autres modèles ont vu leurs productions stoppées peu après leur commercialisation. Expo – Musée, créé en 1988, et qui retraçait les différents aspects de l’histoire de l’entreprise. Cet Expo-Musée a été fermé en novembre 2016. Pour plus de détails sur l’entreprise elle-même : Renault.

Voiturette Renault Type D Série B de 1901. Louis est chargé du développement et de la production alors que ses frères se chargent de l’administration. Les voitures acquièrent rapidement une réputation pour leurs innovations. Considérées comme un produit de luxe, les premières automobiles, y compris celles de la marque Renault, sont vendues à de riches particuliers. Les frères Renault reconnaissent très tôt la publicité que la société pouvait tirer de la participation aux courses automobiles et engagèrent leurs véhicules dans des courses sur route.

Les succès de Louis et Marcel, qui conduisent eux-mêmes leurs automobiles, amènent une rapide expansion de la compagnie. Marcel et son coéquipier René Vauthier gagnent la course Paris-Vienne en 1902. En 1906, pour raison de santé, son frère Fernand se retire de la compagnie. La même année, la Renault AK de 90 CV participe au premier Grand Prix. En 1908, Louis devient le seul actionnaire de la société. Renault est l’une des premières usines en France à expérimenter l’organisation scientifique du travail dès 1909 avec la rénovation de l’outillage et le chronométrage du temps de travail.

Cette dernière mesure mise en œuvre, sera à l’origine de mouvements de grèves qui commenceront fin 1912 et se poursuivront en 19138. La compagnie se lance dans la production de munitions et d’avions militaires avec Caudron à qui il fournit des moteurs. Les taxis de la Marne qui transportèrent au front la garnison de Paris en septembre 1914 étaient majoritairement d’origine Renault. Louis Renault diversifie encore son activité au sortir de la guerre en se lançant dans la machinerie agricole et industrielle. Pendant les années 1920 et 1930, la concurrence avec Citroën est particulièrement intense.