Description de la Grèce PDF

L’aurige de Delphes, Musée archéologique de Delphes. Un des plus beaux vestiges description de la Grèce PDF la sculpture grecque, il date de 470 av.


Réédition numérique de « Description de la Grèce » (Périégèse) de Pausanias. Cet ebook regroupe l’intégralité des livres du géographe de l’Antiquité, à savoir : I. Attique, II. Corinthie, III. Laconie, IV. Messénie, V. Élide 1, VI. Élide 2, VII. Achaïe, VIII. Arcadie, IX. Béotie, X. Phocide. Il s’agit d’un ouvrage de référence pour toute personne s’intéressant à l’histoire, à la géographie et l’art de l’antiquité grecque.

L’art de la Grèce antique a exercé une influence considérable sur la culture de nombreux pays des temps anciens à nos jours, en particulier dans les domaines de la sculpture et de l’architecture. Alexandre le Grand ont permis plusieurs siècles d’échanges entre les Grecs, l’Asie centrale et les cultures indiennes, ce qui a donné naissance à l’art gréco-bouddhique, avec ses ramifications jusqu’au Japon lui-même. Bien qu’il se soit agi de cultures parlant le grec, il n’existe que peu ou pas de continuité entre l’art de ces civilisations et l’art grec ultérieur. Il y a aussi une interrogation par rapport au mot  art  dans la Grèce ancienne. Les peintres et les sculpteurs grecs ont acquis leur technique par l’apprentissage, souvent initiés par leur père puis par de riches patrons. Bien que certains soient devenus connus et admirés, ils n’avaient pas le même statut social que les poètes ou les dramaturges.

L’art de la Grèce ancienne est traditionnellement divisé en trois périodes stylistiques : la période archaïque, la période classique et la période hellénistique. L’art grec ancien a survécu jusqu’à nous sous la forme de sculpture et d’architecture mais également sous des formes d’art plus mineures comme la fabrication de pièces de monnaie, de poterie et de joaillerie. De la période archaïque, il reste beaucoup de poteries peintes mais ces restes donnent une fausse impression de l’étendue de l’expression artistique grecque. Les Grecs, comme d’autres cultures européennes, considéraient la peinture comme la plus noble forme d’art. Les peintres grecs travaillaient principalement sur des panneaux de bois, qui furent rapidement abîmés après 400 av. Aujourd’hui, il nous reste peu de traces de la peinture grecque.