Faut-il avoir peur du Pakistan ? PDF

Asie du Sud entourée par l’Iran, l’Afghanistan, la Chine, l’Faut-il avoir peur du Pakistan ? PDF et la mer d’Arabie. En revanche, le Pakistan est un allié des États-Unis et entretient des relations cordiales avec la Chine. Le pays dispose de l’arme nucléaire après avoir fait des essais officiels en 1998.


A 8 h 43, le Pakistan, qui a soutenu et armé les talibans avec l’aide de la CIA, devient l’allié numéro un des Etats-Unis dans leur  » lutte contre la terreur « . Un virage fatal : le pays bascule dans le djihad et le terrorisme islamiste. Et sert probablement de refuge à al-Qaida et à son chef Ben Laden. Sept ans après, le Pakistan menace d’exploser Benazir Bhutto, l’icône démocrate, a été assassinée, Pervez Musharraf n’est plus président et les attentats suicides se multiplient, tandis que l’Occident s’enlise dans le conflit afghan… Egalement voisine de l’Inde, de l’Iran et de la Chine, la seule puissance islamique à posséder l’arme atomique explosera-t-elle, au risque de plonger toute la région dans le chaos ?

2017, le Pakistan est le cinquième pays le plus peuplé du monde, avec la deuxième plus nombreuse majorité musulmane après l’Indonésie. C’est une république fédérale et les provinces disposent de certains pouvoirs et d’institutions démocratiques. Les frontières des quatre provinces correspondent approximativement aux principales ethnies. Politiquement, le Pakistan est caractérisé par une confrontation entre les militaires qui ont mené trois coups d’État et diverses forces politiques. Le mot  Pakistan  est un néologisme. Article détaillé : Conquêtes musulmanes des Indes.

Sur le territoire que le Pakistan occupe, la civilisation de la vallée de l’Indus fut influencée au milieu du IIe millénaire av. Articles connexes : Raj britannique et Mouvement pour le Pakistan. 1849 de l’Empire sikh, État non-musulman centré sur la ville de Lahore. Face au Congrès national indien, qui vise à représenter l’ensemble des Indiens mais compte une majorité d’hindous, la Ligue musulmane est créée en 1906 pour défendre les intérêts des musulmans. Les violences qui suivent la partition font quelques centaines de milliers à un million de morts et 12,5 millions de personnes sont déplacées. Le cas du Cachemire reste le seul point de litige frontalier entre les deux pays, qui vont s’affronter militairement dès 1947 sur cette question.

Ayub Khan reçoit le président américain Lyndon B. Depuis sa création, le Pakistan n’a jamais réellement connu la stabilité. L’histoire du pays est marquée par trois coups d’État et des périodes de démocratie caractérisée par une forte instabilité politique. D’abord populaire, il est affaibli par la deuxième guerre indo-pakistanaise de 1965 puis la montée de l’opposition. Sous la pression d’un mouvement populaire, Ayub Khan quitte le pouvoir en 1969 mais le cède à un autre militaire, Yahya Khan.

Benazir Bhutto, ancienne Premier ministre, dirigeante du Parti du peuple pakistanais durant 23 ans. Alors que Bhutto est largement soupçonné de fraudes lors des élections de 1977, un coup d’État militaire mené en juillet par le chef de l’armée Zia-ul-Haq entraîne l’exécution du Premier ministre en 1979. Les élections de 1990 portent Nawaz Sharif, à la tête de l’Alliance démocratique islamique, au poste de Premier ministre. Musharraf devient officiellement président en 2001, puis fait voter des amendements à la Constitution renforçant son pouvoir en 2003. Dès 2006, le pouvoir de Pervez Musharraf est de plus en plus fragilisé par l’union de l’opposition puis le mouvement des avocats. En septembre 2008, Asif Ali Zardari, veuf de Benazir Bhutto, est élu président à la suite des élections législatives de février 2008, qui marquent la victoire du PPP puis la démission de Musharraf. 2013, la Ligue musulmane de Nawaz Sharif remporte une majorité absolue et ce dernier devient Premier ministre, pour la troisième fois.

Le 18 août 2018, Imran Khan devient Premier ministre grâce à la victoire de son parti aux élections législatives. Carte topographique du Pakistan, avec en vert la plaine indo-gangétique. Le cèdre de l’Himalaya est l’un des emblèmes nationaux. Sud-Ouest, du désert du Cholistan dans le Sud-Est et de plaines alluviales affectées à l’agriculture partout ailleurs. Les climats du Pakistan sont variés. Le Baloutchistan et une partie du Sind ont des climats désertique ou semi-aride. La diversité de climats et de paysages induit une grande variété d’espèces animales et végétales, notamment dans le bassin de l’Indus.