Histoire de l’atome PDF

Histoire de l’atome PDF comprendre son comportement, il faut pénétrer dans la structure de la matière. Un électron est une particule à charge négative qui tourne autour de son noyau un peu comme un satellite autour de la Terre. Deux Hollandais assis sur une tortue aux premières heures de l’histoire de La Réunion.


Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Sans doute, comme le pressentirent une poignée de Grecs anciens, parce que « tout est peut-être constitué de petits corpuscules » empilés harmonieusement Cette Histoire de latome, de lAntiquité à nos jours, de latomisme philosophique à latomisme scientifique, de Démocrite au laser, est bien plus quun simple manuel de physique : une page de lhistoire de lhumanité et de la pensée. Nul besoin dun conséquent bagage scientifique pour aborder la lecture de ce texte, retranscription dune conférence donnée à des élèves de lycée par un docteur en physique nucléaire et atomique : le propos est clair, accessible et fourmille dexemples, danecdotes et dillustrations. Avis aux chercheurs, aux historiens des sciences, aux étudiants et lycéens, aux érudits et aux curieux tout simplement, soucieux de parfaire leurs connaissances : cette Histoire de latome est faite pour eux !

Article détaillé : Histoire ancienne de la Réunion. Après les Portugais, les Anglais et les Hollandais, les Français s’engagent dans l’entreprise coloniale. 1504  le premier navigateur européen à avoir croisé au large de La Réunion est Diego Fernandez Peteira. Il lui donne le nom de Santa Apollonia. 1649  décembre : Flacourt est séduit par la description de l’île par les mutins.

Sur le bateau Le Saint-Laurent, Flacourt prend possession pour la troisième fois de La Réunion. Il y débarque quatre génisses, un taureau et il revient avec des cochons salés. Pendant un siècle, la Compagnie des Indes administre directement l’île Bourbon qui lui est concédée par le Roi de France. En 1665, l’île accueille son premier gouverneur, Étienne Regnault, agent de la Compagnie des Indes. 1665  Étienne Regnault devient chef de la première véritable colonie.

L’île Bourbon compte 30 à 35 personnes. La colonie est basée au camp Jacques à droite de l’embouchure de l’étang de Saint-Paul. 1735  Bertrand-François Mahé de La Bourdonnais devient le premier gouverneur général des îles de Bourbon et de France. 1738  Saint-Denis devient le chef-lieu de l’île au détriment de Saint-Paul. 1754  il y a 3 376 blancs et 13 517 esclaves. 1756  jusqu’en 1763, l’île Bourbon participe au conflit opposant la France à la Grande-Bretagne en Inde.

Dans cette période, l’île connaît de nombreux changements administratifs et judiciaires. Sur le plan économique, c’est la période des épices. L’action de Pierre Poivre a considérablement enrichi et diversifié la flore de l’île. 1767  le 14 juillet, la France récupère officiellement les Mascareignes.

1772  plantation des premiers girofliers dans l’île. C’est une période trouble pour l’île, qui subit les contrecoups des guerres de la Révolution et l’Empire. Les tensions naissent surtout quand l’assemblée coloniale créée par la Révolution refuse d’abolir l’esclavage. L’île Bourbon devient en 1793 l’île de La Réunion. Cependant Napoléon transforme à nouveau le statut de l’île en la plaçant sous l’autorité d’un capitaine général résidant en île de France.

Elle reprendra le nom de Bourbon en 1814. 1789  révolution : l’assemblée coloniale prend le pouvoir aux mains de l’administration royale. 1793  jusqu’en 1795, l’île connaît une grave pénurie de denrées alimentaires, mais grâce aux corsaires, elle parvient à subsister. 21 septembre, Saint-Paul est conquise par les Britanniques, qui se retirent immédiatement. 8 juillet a lieu la bataille de la Redoute. Le 9 juillet, l’île reprend le nom d’île Bourbon. Jusqu’en 1815, l’occupation britannique s’effectue sans évènement notable.

1815  par le traité de Paris de 1814, les Britanniques rétrocèdent l’île à la France le 6 avril : c’est la seule île de l’océan Indien rendue à la France. Plus de 45 000 esclaves sont introduits à Bourbon entre 1817 et 1831. 1825  le premier déplacement d’Europe à La Réunion par bateau à vapeur prend 113 jours. 1829  nouveau cyclone qui dévaste l’île.

9 juin, proclamation de la République : l’île Bourbon redevient l’île de La Réunion. 27 avril a lieu la publication en métropole de l’acte d’émancipation. L’esclavage est aboli mais l’île reste une colonie française jusqu’en 1946. Un nouveau système d’asservissement des hommes —  l’engagisme  ou concept plus adapté le  servilisme  — est à la base de la nouvelle organisation économique et sociale de l’île.