Histoire de l’Irlande: De 1912 à nos jours PDF

Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. En pratique : Quelles sources sont attendues ? L’histoire de l’Irlande commence avec les premières traces d’habitations humaines, il histoire de l’Irlande: De 1912 à nos jours PDF a plus de 10 000 av.


Le lundi de Pâques 1916, une petite troupe d’insurgés part à l’assaut de la Grand-Poste de Dublin et proclame l’Irlande souveraine et indépendante. Les Britanniques mobilisent six mille soldats pour réprimer la rébellion. À la fin de la semaine, l’insurrection aura fait plus de 500 morts et 2 500 blessés. Le centenaire de l’insurrection de Pâques 1916 est l’occasion de retracer l’histoire de l’Irlande indépendante.

1912. Le Home Rule, projet de loi proposant une certaine autonomie au sein du Royaume-Uni, porte tous les espoirs du peuple irlandais. Alors que l’Ulster y est hostile et que l’Europe entre dans la Première Guerre mondiale, une véritable lutte s’engage pour se libérer du joug britan-nique. Il faudra attendre la fin de la guerre d’Indépendance en 1921 pour qu’un traité reconnaissant l’Irlande comme État libre soit signé. Mais les tensions ne sont pas apaisées : une guerre civile entre partisans et opposants éclate l’année suivante, et le conflit nord-irlandais débute à la fin des années 1960.

Entre espoirs et désillusions, défaites et victoires, Alexandra Slaby raconte la destinée singulière de l’Irlande depuis sa genèse révolutionnaire jusqu’à la terrible crise financière de 2008 et la relance économique. Des scandales qui ont ébranlé l’Église catholique à l’adoption du mariage gay en 2015, elle fait la part belle à l’histoire politique et sociale du pays.

Grande-Bretagne et d’Europe continentale s’installent sur l’île. 800, plus d’un siècle d’invasions vikings modifient profondément la culture monastique et les différentes dynasties régionales de l’île, mais ces institutions se révèlent assez fortes pour survivre et assimiler les envahisseurs. Le renversement, en 1613, de la majorité catholique dans le Parlement d’Irlande se réalisa principalement à travers la création de bon nombre de nouvelles municipalités, toutes dominées par des protestants. Le pouvoir politique était monopolisé par les protestants tandis que la population catholique souffrait de privations économiques et politiques.

En 1801, le Parlement irlandais fut supprimé, l’Irlande étant intégrée dans le Royaume-Uni de Grande-Bretagne par l’  Acte d’Union . Le Parti parlementaire irlandais s’efforça à partir des années 1880 d’obtenir un gouvernement autonome à travers un mouvement parlementaire constitutionnel qui aboutit finalement sur le  Home Rule Act  en 1914, mis en suspens par la guerre. Article détaillé : Histoire de l’Irlande primitive. Ce que l’on sait de l’Irlande pré-chrétienne vient de quelques références dans la littérature romaine, de la poésie, des mythes irlandais, et de l’archéologie. Au Néolithique, vers 4000 avant notre ère, l’agriculture et l’élevage se généralisent, la population vit dans des maisons rectangulaires en bois et utilise des outils en pierre polie et des poteries. L’Âge du fer commence vers 700 av. Celtes en Irlande en provenance de Grande-Bretagne.

Ils partagent un certain nombre de traits culturels communs avec les autres peuples celtes du centre et de l’ouest de l’Europe. La structure de la société celtique reprend le schéma de la structure sociale tripartite des Indo-européens au sommet de laquelle on trouve une classe sacerdotale composée des druides, des bardes et des vates. La christianisation de l’Irlande marque la fin de la civilisation celtique, du moins en ce qui concerne sa mythologie, car la structure de la société s’est maintenue, avec une classe sacerdotale prédominante. Fils d’un fonctionnaire britto-romain, Padraig est né en 390 en un lieu incertain de l’île de Bretagne. La conversion du pays s’est faite pacifiquement par des filid devenus les porteurs de la nouvelle religion. Initialement romain, le rituel s’est celtisé, favorisant un monachisme qui deviendra une référence en Europe.

Un knarr, l’un des bateaux viking. Norvégiens et Danois, à sortir de leurs territoires. C’est alors que les Vikings surgissent dans l’île. Les premières expéditions attestées datent de 795.