Journal d’une hypnothérapeute: Comprendre l’hypnose tout simplement ! PDF

Le grand livre du coaching, Y a-t-il une place pour une pratique thérapeutique dans le coaching. Traitement de l’eczéma trouble psychosomatique et hypnose. Synthèse sur les TCC – Thérapies Comportementales et Cognitives – suivie d’une discussion sur TCC et hypnothérapie. Arrêt du tabac et hypnose : les fumeurs ne sont journal d’une hypnothérapeute: Comprendre l’hypnose tout simplement ! PDF des nicotinomanes !


« C’est nul ! » « Je n’y arriverai jamais ! » « Je ne sais pas pourquoi je suis comme ça! » Et si l’hypnose nous permettait de transformer notre perception du monde et nos représentations limitantes ? De changer à l’intérieur pour changer l’extérieur ? « C’est génial ! » « Je vais y arriver ! » « Tout se met enfin en place ! »

Catherine Roumanoff-Lefaivre nous dévoile les secrets de cette discipline fascinante. Elle raconte sa découverte de l’hypnose et illustre le fonctionnement de notre inconscient. Elle nous invite ensuite dans le secret d’une séance d’hypnose thérapeutique pour découvrir comment nous possédons déjà en nous toutes les ressources nécessaires pour nous débarrasser des pensées, des addictions ou des comportements qui nous pourrissent l’existence, afin de reprendre le pouvoir sur notre propre vie.

Un livre résolument optimiste qui met à jour avec simplicité les mystères du fonctionnement de notre cerveau.

Attention : La version ePub de ce livre numérique est en fixed-layout. Pour des conditions de lecture optimales, veillez à ce que votre tablette ou ordinateur supporte ce type de format.

Arrêt du tabac et hypnose : les fumeurs ne sont pas des nicotinomanes ! Rire de soi, quelle thérapie ! Banc d’essai : trois méthodes pour se détendre. Ce protocole peut s’apparenter au travail de régression et d’abréaction sous hypnose pratiquait par Breuer et Freud à la fin du XIXe siècle tout en se différenciant de manière notable par la nature de la relation établie avec le patient et la spécificité du travail thérapeutique fait sous hypnose. Compte tenu des règles déontologiques de respect du secret professionnel et de réserve vis-à-vis des patients, les prénoms ainsi que certains éléments biographiques ont été modifiés. J’ai réinventé le passé pour voir la beauté de l’avenir. Il est, en préambule, important de préciser que le discours proposé ici sert à illustrer le protocole et que la structure doit être considérée comme une méta-structure.

Tous deux sont adaptés à chaque patient. Cette adaptation au patient est inhérente à l’hypnose éricksonienne et s’appuie sur le savoir-faire du thérapeute. Avant de commencer le protocole RHV le thérapeute fait des suggestions de liberté du patient face à des termes ou des suggestions du thérapeute qui ne lui conviendraient pas. Lors de l’induction ou avant de démarrer le protocole RHV, proprement dit, le thérapeute invite le patient à rechercher un « souvenir agréable » : un lieu, un moment où il se sent parfaitement bien, un endroit qui sera un lieu de bien-être, de ressourcement qu’il pourra retrouver lorsqu’il en sentira le besoin.

Le thérapeute utilisera abondamment la technique narrative d’histoires et de métaphores « encastrées » : il s’agit d’imbriquer de multiples histoires et métaphores ce qui favorise la confusion et l’amnésie du patient. Après ces préliminaires revenons au déroulement du protocole RHV. Le protocole RHV amène le patient à revivre des situations de son passé en partant d’une sensation physique ou d’une émotion liées à son trouble actuel. Pour, par exemple, une anxiété généralisée ou un trouble panique, le patient est amené à repenser à une situation récente où son anxiété a été très intense et à laisser revenir les sensations physiques associées.