L’animation en institutions gérontologiques PDF

L’animation en institutions gérontologiques PDF à la Présidence de l’Assemblée nationale le 14 mars 2018. EHPAD LIEU DE SOINS, EHPAD LIEU DE VIE : QUELLES RÉPONSES ACTUELLES AUX BESOINS DES RÉSIDENTS ?


Fruit d’une réflexion et d’une riche expérience de terrain de son auteur, cet ouvrage vise à éclairer le directeur des institutions accueillant des personnes âgées et ses équipes sur les pratiques d’animation et leur mise en oeuvre comme des projets à part entière. Afin de vous aider à placer l’animation au coeur de la vie en établissement, il précise le statut et détaille les missions de chaque intervenant (professionnels, bénévoles, famille…), en proposant des modèles de documents et des outils indispensables à votre pratique de l’animation, tels : des fiches de poste (d’animateur, de psychologue…) ; des modèles de conventions (de bénévolat, de partenariat, interétablissements…) ; des questionnaires et des tests ; des modèles de courriers (à adresser à la Sacem, demande de permis feu…), etc. Conçu comme un guide pratique, méthodique et concret, L’animation en institutions gérontologiques propose en outre de nombreux exemples d’ateliers et d’activités dont vous pourrez vous inspirer : – des activités cognitives (ateliers mémoire, ateliers vidéo, groupes de parole…) ; des activités d’expression (ateliers chant, chorale, danse, poésie…) ; des ateliers ludiques (jeux, quizz, championnats…) ; des activités domestiques (ateliers cuisine, jardinage, coiffure…), etc. Professionnels et acteurs de terrain en relation avec les personnes âgées, pour développer une animation réussie et adaptée aux besoins de ces dernières, ce livre vous accompagnera efficacement au quotidien et deviendra rapidement une référence !

Quelle place pour la télémédecine en EHPAD à l’issue des négociations conventionnelles ? Fermons-nous les yeux depuis trop longtemps sur le quotidien de ces établissements ? Au regard des nombreux rapports parlementaires écrits au cours de la dernière décennie sur la question de la dépendance prise au sens large, il n’est sans doute pas anodin que le présent rapport soit le premier à traiter spécifiquement de la situation des EHPAD. La profonde crise des EHPAD ne peut laisser indifférent. Les très nombreux courriers qu’ont reçus les rapporteures tout au long de la mission révèlent d’ailleurs l’inquiétude qui traverse notre société au sujet de ces établissements, inquiétude qui ne peut être réduite à un phénomène médiatique. C’est dans ce contexte de tension, illustré par des mouvements de grève dans certains établissements, que la mission  flash  de la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale conduite par Mme Monique Iborra avait rendu ses conclusions, le 13 septembre dernier.

EHPAD en publiant leurs évaluations externes. 10 millions d’euros pour renforcer la présence des infirmières de nuit. 30 millions d’euros par an à partir de 2019 pour valoriser la prévention et 2 millions d’euros pour accompagner la restructuration des établissements. Mme Fiat, co-rapporteure, souhaite toutefois que ces chiffres soient mis en regard de la suppression de nombreux contrats aidés, 12 500 dans les EHPAD publics d’après la Fédération hospitalière de France par exemple, d’une part, et que l’objectif national de dépenses d’assurance maladie voté pour 2018 représente des mesures d’économies pour les établissements médico-sociaux de 250 millions d’euros. Conscient comme beaucoup d’autres acteurs que ces sommes ne peuvent répondre à tous les problèmes dans l’immédiat, le Gouvernement a également mis en place un groupe de travail sur la qualité de vie au travail dans les établissements ainsi qu’un groupe de suivi de la réforme de la tarification.