L’Esprit que Dieu nous a donné : Retraite de huit jours sur le Saint-Esprit PDF

La spiritualité ignatienne ou ignacienne est une conception chrétienne de la personne – corps et esprit – dans sa relation avec Dieu et avec le monde ambiant telle qu’l’Esprit que Dieu nous a donné : Retraite de huit jours sur le Saint-Esprit PDF par la vie et l’expérience mystique d’Ignace de Loyola. Qualifiée parfois de  mystique du service , elle n’est pas à identifier avec une  spiritualité jésuite  qui est propre à la Compagnie de Jésus.


 » Le fruit de l’Esprit est amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, humilité et maîtrise de soi. Face à tout cela, il n’y a plus de loi qui tienne. Ceux qui sont au Christ Jésus ont crucifié en eux la chair, avec ses passions et ses tendances égoïstes. Puisque l’Esprit nous fait vivre, laissons-nous conduire par l’Esprit  » (Ga 5, 24-25). L’Esprit Saint est le don de Dieu qui nous donne la vie en surabondance et nous fait entrer dans la loi de l’amour. C’est un Esprit de paix et de joie, de vérité et de liberté, qui apaise nos cœurs et les libère. C’est un Esprit de feu et de douceur qui, comme un pinceau dans les mains du Père, dessine en nous l’image du Fils bien-aimé et opère le mystère admirable de notre divinisation. Mais il ne s’agit pas seulement d’en faire la théorie, il faut en vivre et en faire l’expérience, et c’est à quoi ce livre veut nous aider. Il se fonde essentiellement sur l’Ecriture, lue dans la Tradition de l’Eglise, avec le souci constant de l’appliquer à notre vie. L’auteur, familier du Renouveau charismatique et riche d’une longue expérience personnelle et pastorale, voudrait conduire le lecteur à cette expérience vivifiante de la présence de Dieu. Ce livre sera utile à ceux qui se préparent dans un groupe de prière à demander la prière pour l' » effusion de l’Esprit  » et à tous ceux qui désirent renouveler leur vie chrétienne.

Comme toute spiritualité catholique, la spiritualité ignatienne repose sur les Évangiles et la foi chrétienne. La spiritualité ignatienne, qui, enracinée dans le christianisme, postule un Dieu aimant les hommes et agissant dans le monde pour leur bien et avec leur collaboration, donne une grande importance à la recherche de la volonté divine, dont l’accomplissement conduit à l’union mystique à Dieu. La meilleure décision est celle qui correspond à cette volonté de Dieu. Ainsi, toute formation ignatienne est une formation pour l’envoi en mission, dans l’Église, pour ceux qui, à la suite d’un discernement effectué durant ou après une  longue retraite  fondée sur les Exercices spirituels, veulent, comme le dit Ignace,  mettre de côté armure mondaine et revêtir celle du Christ  .

Pour Ignace de Loyola,  l’homme est créé pour louer, révérer et servir Dieu notre Seigneur et par ce moyen sauver son âme  . C’est le  principe et fondement  introduisant ses Exercices spirituels. Ignace déclare :  Le but de notre vie est de vivre avec Dieu pour toujours. Dieu qui nous aime, nous a donné la vie. La spiritualité ignatienne est éminemment christocentrique. Christ est une des prières préférées du fondateur des Jésuites : il la fait réciter par les retraitants .

La dévotion au Sacré-Cœur de Jésus, qui fut vigoureusement répandue par Claude La Colombière et d’autres, à l’invitation de Marguerite-Marie Alacoque, est une autre dimension de l’aspect christocentrique de la spiritualité ignatienne. Le discernement personnel et la recherche de la volonté de Dieu sont enracinés dans la conviction que Dieu est actif en toute vie humaine, guidant chacun vers la plénitude de la vie. Dieu dans son amour personnel, choix qui est le  mieux . Le processus conduit à une décision.