La République souveraine : La vie politique en France (1879-1939) (Biographies Historiques) PDF

Antiquité, le Moyen Âge et l’époque moderne – et aux études parlementaires dans leur diversité. La revue est indexée dans la Bibliographie annuelle d’histoire de France, dans la base Scopus et l’International Bibliography of the La République souveraine : La vie politique en France (1879-1939) (Biographies Historiques) PDF Sciences.


Sous la pression de l’histoire qui continue de se faire, et qui revendique sa place dans l’enseignement, la IIIe République ne cesse de céder du terrain devant les périodes plus récentes et l’irruption des civilisations étrangères. En l’absence d’un enseignement raisonné, le sentiment, le préjugé envahissent le champ de la conscience et peuplent la mémoire. Quelques épisodes surnagent du naufrage et prennent une dimension mythique : l’affaire Dreyfus, à laquelle l’intensité des controverses actuelles sur l’antisémitisme confère une importance disproportionnée, le 6 Février, le Front populaire… Quelques noms demeurent : Léon Gambetta, Jules Ferry, Jean Jaurès, Léon Blum, Georges Clemenceau, Raymond Poincaré…
Et pourtant ces soixante ans de République méritent infiniment mieux que l’oubli, l’indifférence, le discrédit ou cette histoire qui retourne à la friche. Non seulement son intérêt propre est grand : c’est une leçon de choses qui n’a pas perdu toutes ses vertus. Mais nous en restons tributaires : elle nous lègue tout un héritage dont nous devons faire l’inventaire ; nous tenons d’elle des idées, des pratiques, des habitudes, des traditions sans lesquelles notre vie politique aujourd’hui ne serait pas ce qu’elle est. On comprendrait mal ce que celle-ci est présentement en ignorant la IIIe République. En inventorier l’héritage, retrouver les traces de ses apports, tel est le propos de ce livre, et telle est l’une de ses raisons d’être.
R.R.

Membre de l’Académie française, président de la Fondation nationale des sciences politiques, René Rémond est le maître incontesté de l’histoire de la France au xxe siècle. Parmi ses nombreux ouvrages sur ce sujet, il faut citer au moins Les Droites en France (1982), Notre siècle, 1918-1995 et L’Anticléricalisme en France (nouv. éd., 1999).

It deals with late modern and contemporary political history and parliamentary studies, mainly in France and in Europe. Each thematic issue contains about ten original articles, commented rare sources and a book review. Faut-il tourner le dos à la politique ? Une France des sans voix ?

La vie politique est-elle le privilège du national ? Une image largement véhiculée dépeint étrangers et immigrés comme des sans-voix dans le concert politique français, privés de l’accès aux urnes ou d’un écho suffisant pour faire valoir des revendications longtemps modestes. C’est ce qu’entend explorer ce dossier sous un angle nouveau. L’Espagne vient de traverser une crise politique sans précédent depuis la mort de Franco. De décembre 2015 à octobre 2016, la monarchie parlementaire espagnole n’a pu se doter d’une majorité parlementaire en dépit de deux élections générales.

Articles de recherches et commentaires de sources convoquent différents acteurs, représentants, partis, agents économiques et médias et examinent non seulement leurs pratiques, de la résistance à la fraude électorale en passant par le caciquisme, mais aussi leurs relations à la nation, leurs territoires et leurs mémoires. Un nouveau regard est ainsi porté sur une Transition démocratique espagnole qui n’en finit pas. L’âge d’or du caciquisme en Espagne. La droite à l’épreuve de la démocratie. Geoffroy Huard, Les Gays sous le franquisme.