Le Khan Intégrale, tomes 1 à 5 PDF

Conçu au départ comme une sorte d’aventurier mi-justicier, mi- barbouze , le personnage évolue au cours de son demi-siècle d’existence pour se trouver impliqué dans des aventures de plus en plus complexes. Français au visage osseux, aux cheveux coupés en brosse et aux yeux gris, à la carrure athlétique, né un 16 octobre comme Henri Vernes, Morane est éternellement âgé de trente-trois ans. Orphelin de père et le Khan Intégrale, tomes 1 à 5 PDF mère, il a été élevé en Bretagne par une vieille tante. Polytechnicien, ingénieur et officier en disponibilité de l’armée de l’air française, il est nyctalope.


Au plus profond des pires tyrans, il y a un enfant blessé… Lui, avait tout pour être heureux. Fils de Khan, enfant farceur dans les steppes libres, il ne comprit que bien plus tard à quelle raison d’état son père l’avait sacrifié. Il réalisa, à l’âge où les jeunes mongols vivent leurs premiers exploits, et leurs premiers émois, quelle adolescence horrible sa bâtardise lui avait value. Sa vengeance s’avéra terrible… La pire que l’humanité eût connue.

Sa curiosité et son sens de la justice lui font parcourir le monde. Malgré son énergie et son goût de l’aventure, Bob Morane connaît parfois des moments d’embarras ou d’incertitude, qui le poussent irrésistiblement à se passer la main dans ses cheveux en brosse. Bob Morane cultive aussi un certain nombre d’amitiés féminines. Outre son appartement quai Voltaire à Paris, il possède un vieux monastère en Dordogne, un très grand terrain, un vieux cimetière en Bretagne et un domaine secret au Pérou au bord d’un magnifique lac bleu. Il a une Jaguar type E qu’il pilote toujours à tombeau ouvert avec une expertise consommée et une petite Peugeot 204 cabriolet.

Superstitieux, il possède un château ancestral et un élevage de poulets en Écosse mais celui-ci ne l’occupe que partiellement car il est le compagnon numéro 1 de Morane. Il ponctue ses phrases d’argot et surnomme son illustre compagnon  Commandant  en référence aux états de service de Bob Morane dans la RAF durant la Seconde Guerre mondiale. C’est un des ennemis les plus réguliers de Bob Morane et un véritable génie du mal. Leur fixité indiquaient une volonté de fer, et aussi de la cruauté. Le nez était fin, délicatement ouvré, et la bouche d’un dessin parfaitement achevé. La matité crémeuse de la peau était encore mise en valeur par les cheveux noirs et brillants, ramenés en arrière et noués en chignon sur la nuque.

Elle portait un ensemble de soie noire, pantalon et blouse à la chinoise ajustés. Un visage étroit et triangulaire, aux pommettes hautes, à la peau couleur d’ambre doré et mangé par des yeux un peu bridés d’Eurasienne. Des yeux qui n’en finissaient plus et dont les prunelles semblaient avoir été taillées dans des diaments noirs. C’était la captivante, la redoutable, l’énigmatique Miss Ylang-Ylang. Henri Vernes, Les Contrebandiers de l’atome, pages 73 et 74. Elle est le chef du SMOG, une organisation internationale de mercenaires et de bandits.

Miss Ylang-Ylang est fascinée par le commandant Morane, ce qui lui vaudra quelques ennuis avec un des méchants de la série, Roman Orgonetz, entré au service du SMOG. Réciproquement, Bob Morane est secrètement attiré, si ce n’est amoureux, de la belle Eurasienne. Apparu en 1956, Roman Orgonetz reste le plus ancien adversaire de Bob Morane, l’Ombre jaune n’apparaissant qu’en 1959 dans La Couronne de Golconde. Par la suite, Morane le rencontre régulièrement. Dans La Cité des sables, il est à la solde d’un pays qui veut s’emparer du pétrole d’un petit pays arabe.

Puis il est trafiquant de drogues dans La Fleur du sommeil. Orgonetz prend de l’importance dans L’Homme aux dents d’or. Il tente alors d’implanter un service d’espionnage en Angleterre. Bob Morane aide Scotland Yard à le mettre en échec. Terreur à la Manicouagan, Orgonetz devient l’homme à tout faire du Smog, réseau d’espionnage puissant dont l’un des chefs est la redoutable Miss Ylang-Ylang. Dans Un Parfum d’Ylang-Ylang, il commence à contester l’autorité de ce chef, la soupçonnant d’avoir trop de mansuétude envers le commandant Morane. Aristide Clairembart est décrit comme un vieux monsieur à barbiche, passionné d’histoire et d’archéologie.

Article détaillé : Liste des nouvelles de Bob Morane. Henri Vernes a écrit une trentaine de nouvelles en marge de ses romans. Depuis 2013, de nouveaux auteurs, fans de la série, écrivent aux éditions Ananké des nouvelles de Bob Morane. Quelques-uns d’entre eux appartiennent à plusieurs cycles à la fois. Dans les ouvrages tardifs, ces cycles finissent d’ailleurs par se mêler. Ce cycle de 5 romans et une nouvelle, qui constitue une incursion d’Henri Vernes dans la science-fiction, a un succès si particulier auprès des lecteurs qu’il a conduit Henri Vernes et son dernier éditeur, Claude Lefrancq, à donner le nom d’ Éditions Ananké  à la maison d’édition qu’ils ont constituée ensemble en 2001.

Il existe tellement de produits dérivés que la liste exhaustive est pratiquement impossible à trouver. La meilleure référence existant à ce jour est l’Argus Bob Morane, intitulé Les 1001 vies de Bob Morane, paru aux éditions Demeyer en 2000. Les Editions Lefrancq on fait une édition de 60 « Bob Morane en poche » remarquable par ses bandeaux Jaunes en haut et bas des première et dernière pages de couverture. Il existe plus de 80 récits de Bob Morane en bande dessinée. Parus pour certains d’entre eux dans Femmes d’aujourd’hui, Pilote et Tintin. Ils ont été publiés dans des albums, réédités par la suite en intégrales.

Cinq dessinateurs se sont succédé durant plus de 40 ans : Dino Attanasio, Gérald Forton, William Vance, Coria et Frank Leclercq. Liste des récits de Bob Morane – renaissance 1. Un premier film de Bob Morane a été produit en 1960 par Belgavidéo. L’espion aux cent visages, avec Jacques Santi incarnant Bob Morane, fit l’objet d’une seule représentation le dimanche 8 janvier 1961, au cinéma Scala de Bruxelles et est considéré comme perdu à la suite de la destruction de l’unique copie pendant l’incendie de Belgavidéo. Projet annulé : L’Aventurier de Christophe Gans, dans lequel Roch Voisine devait interpréter Bob Morane.