Le Molosse (suivi de) Dagon PDF

Ses sources d’inspiration, tout comme ses créations, sont relatives à l’horreur cosmique, à l’le Molosse (suivi de) Dagon PDF selon laquelle l’homme ne peut pas comprendre la vie et que l’univers lui est profondément étranger. Les héros de Lovecraft éprouvent en général des sentiments qui sont à l’opposé de la gnose et du mysticisme au moment où, involontairement, ils ont un aperçu de l’horreur de la réalité. Il est le fils unique de Winfield Scott Lovecraft, un commerçant ambulant qui vend des bijoux et des métaux précieux, et de Sarah Susan Phillips Lovecraft dont la généalogie, aux États-Unis, remonte à l’époque de la colonie de la baie du Massachusetts, en 1630. Phillips Whipple, grand-père maternel de Lovecraft.


Howard Phillips Lovecraft est sans nul doute l’auteur fantastique le plus influent du XXe siècle.
Son imaginaire unique et terrifiant n’a cessé d’inspirer des générations d’écrivains, de cinéastes, d’artistes ou de créateurs d’univers de jeux, de Neil Gaiman à Michel Houellebecq en passant par Metallica.

Le mythe de Cthulhu est au cœur de cette œuvre: un panthéon de dieux et d’êtres monstrueux venus du cosmos et de la nuit des temps ressurgissent pour reprendre possession de notre monde. Ceux qui en sont témoins sont voués à la folie et à la destruction.

Découvrez ou replongez-vous avec un délice coupable dans les récits les plus emblématiques de ce mythe, qui vous sont proposés à l’unité au sein de la collection Brage…

Le mythe de Cthulhu n’a jamais été aussi réel…

Après l’hospitalisation de son père, Lovecraft est élevé par sa mère, ses deux tantes, Lillian Delora Phillips et Annie Emeline Phillips, et par son grand-père maternel, Whipple Van Buren Phillips. Ils résident tous les cinq dans la demeure familiale. Lovecraft est surdoué, récite des poèmes par cœur à trois ans, écrit ses premiers à six. Thomas Bulfinch et des versions pour enfants de l’Iliade et de l’Odyssée.

Ce même grand-père intrigue d’ailleurs le jeune Lovecraft en lui racontant ses propres histoires gothiques. Enfant, Lovecraft est fréquemment malade, peut-être de manière psychosomatique, bien qu’il attribuât ses souffrances à des causes purement physiologiques. L’idée selon laquelle il aurait souffert de la syphilis de manière congénitale a été invalidée. Par ailleurs, à cause de sa condition physique médiocre et de son caractère effronté, il n’est jamais allé à l’école avant l’âge de huit ans et en a été retiré après à peine un an. Lovecraft est tellement dérouté par cette perte qu’il pense un moment au suicide.