Le Moyen-Age 1/2015 : Le pouvoir par les armes/Le pouvoir par les idées PDF

Mais enfin, ne boudons pas notre plaisir, la carte offre le Moyen-Age 1/2015 : Le pouvoir par les armes/Le pouvoir par les idées PDF nombreuses données passionnantes. Ce taux, celui de non-motorisation, devrait intéresser à la fois les concepteurs des transports publics, les taxis et les aménageurs de la voirie, encore largement pensée pour l’usage des véhicules motorisés.


Ouverte à des questions que seulement quelques décennies auparavant elle peinait à envisager, l’histoire politique ou l’histoire du/des pouvoir(s) n’est plus uniquement aujourd’hui une étude des structures administratives et judiciaires, ou encore des évènements dits  » politiques ». Elle fait, tout au contraire, la part belle à des dynamiques de recherche interdisciplinaire. L’étude croisée du fait militaire et des idées est l’une d’entre elles. Le présent recueil d’articles se positionne dans la continuité des recherches récentes en la matière. Il entend, en particulier, se concentrer sur les liens que les hommes et les femmes de la fin du Moyen Age établirent entre l’action armée et les discours sur le pouvoir. C’est en effet à travers les interconnexions de ces deux champs que l’on peut mieux comprendre le succès ou l’insuccès d une politique – militaire ou non – ou l’émergence d une propagande justifiant un pouvoir et, parfois, le recours aux armes. Ce volume entend ainsi contribuer à éclairer la manière dont émerge, se construit et s affirme les différents pouvoirs au Moyen Age tardif et au cours de la première Renaissance.

Paris et sa région affichent un taux de motorisation nettement inférieur à la moyenne. Mais c’est à l’échelle la plus fine, celle de la commune, voire de l’Iris, que l’observation est la plus intéressante. Le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, en plus clair. En d’autres termes, quand vous voyez un piéton dans une ville, non, ce n’est pas forcément un automobiliste qui vient de garer sa voiture !

Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien. 3 qui n’a pas de voiture n’est pas raisonnable, bien entendu ! Le taux de motorisation peut être supérieur à 1. Le taux d’équipement désigne la part des ménages qui possède au moins une voiture.

De nombreuses  voitures particulières  sont en fait des véhicules de service d’entreprises. Dans ce cas ce n’est pas un véhicule de service mais un véhicule de fonction. La comparaison entre Wattrelos et La Madeleine uniquement en fonction des revenus est un peu faussée. Oui, c’est précisément l’objet de cette remarque: la densité est davantage un facteur que les revenus.