Le Secret des femmes: Voyage au coeur du plaisir et de la jouissance PDF

Dès sa publication, il a connu un très grand succès et a aussitôt été traduit dans de nombreuses langues. En vingt ans, le livre a été traduit en quarante-huit langues et vendu le Secret des femmes: Voyage au coeur du plaisir et de la jouissance PDF vingt millions d’exemplaires. Paris, puis en Auvergne, à Montpellier, à Grasse et enfin à nouveau à Paris.


?Comment fonctionne la mystérieuse jouissance des femmes ? Que ressentent-elles ? Comment découvrent-elles le plaisir ? Comment apprennent-elles à l’épanouir ? Qu’ont apporté les recherches scientifiques ? Le septième ciel est ouvert à tous, encore faut-il trouver le chemin qui y conduit. À cet égard, les femmes ont un accès moins immédiat que les hommes, bien qu’elles aient de plus vastes potentialités. Pour s’orienter dans cette aventure, il y a des repères à connaître. Aujourd’hui, grâce aux études qui commencent à se multiplier et à une enquête inédite dans ce livre, on en sait enfin un peu plus sur l’orgasme féminin. Sur le point G. Sur l’orgasme multiple. Sur le cerveau en extase. Sur l’incroyable anatomie du clitoris. Comme l’Univers, le plaisir féminin est en expansion. Élisa Brune est romancière et journaliste scientifique. Elle écrit sur l’astronomie, les volcans ou l’hypnose, comme sur la sexualité féminine. Plusieurs de ses romans traitent de séduction et de sexualité (La Tentation d’Édouard, Un homme est une rose, Alors heureuse… croient-ils !). Yves Ferroul est médecin sexologue, agrégé de lettres, docteur ès lettres. Il a enseigné comme chargé de cours d’histoire de la médecine et de cours de sexologie, à la faculté de médecine Lille-II. Il a été vice-président du Syndicat national des médecins sexologues, membre du conseil d’administration de l’Association inter-hospitalo-universitaire de sexologie. Il est le créateur de www.sexodoc.fr.

L’histoire débute à Paris le 17 juillet 1738. Jean-Baptiste Grenouille, le héros du roman, naît au cimetière des Innocents, terrain qui fait aussi office de marché. Sa mère, poissonnière, accouche accroupie, au milieu d’un tas de déchets, de la même manière que pour ses quatre autres précédents enfants mort-nés. Cependant, Grenouille s’accroche à la vie et résiste à toutes les maladies.

Il est d’ailleurs comparé dans le roman à une  tique  qui a délibérément choisi la vie en criant lors de sa naissance et par défi. Comme une tique, il peut rester patient indéfiniment, attendant le bon moment pour se libérer et accomplir la mission de sa vie. Grimal, un tanneur brutal chez qui il devient apprenti. Alors que tous les tanneurs sont incommodés par l’odeur nauséabonde qui se dégage de la fabrique, Jean-Baptiste s’en accommode parfaitement. Il rencontre, le soir du premier septembre 1753, une jeune fille rousse, de la rue des Marais, aux yeux verts, qui exhale une odeur indicible, ce qui le trouble profondément. Pour la première fois de sa vie, Grenouille ressent une forte émotion. Il doit posséder ce parfum extraordinaire, voilà désormais le sens de sa vie.