Le Tantra illustré : La Recherche de l’Extase PDF

En raison de l’accès limité au réseau Internet, le Tantra illustré : La Recherche de l’Extase PDF projet avance lentement. 1980, toutefois, la communauté bénéficie d’un accès régulier à Internet, et le rythme de croissance des publications s’accélère. Parallèlement, en 1978, le Conseil des Arts du Canada créé Canadiana, un organisme sans but lucratif visant la préservation du patrimoine canadien et à sa mise en ligne.


Le tantrisme a été défini comme le  » culte de l’extase « . Il est en effet étroitement associé au mysticisme sexuel, bien que, même dans les systèmes tantriques qui mettent l’accent sur l’excitation de l’énergie sexuelle, cette dernière ne représente que l’un des aspects d’une opération complexe comportant méditation, mantra, vantra et yoga. Le tantrisme est une recherche d’intensité vitale dont le but est de répondre à des questions fondamentales comme Qui suis-je ? Qu’est-ce que l’expérience ? Qu’est-ce que le monde ? Cependant, contrairement à de nombreuses traditions mystiques, il ne rejette pas la participation du corps aux expériences spirituelles les plus élevées. Le corps y est même vu comme quelque chose de sacré : un microcosme qui reproduit l’univers. L’usage sacramentel de l’union sexuelle dans le tantrisme a toujours suscité de nombreuses controverses. Le présent ouvrage, à l’appui de récentes traductions de textes antiques et médiévaux, analyse les différentes croyances et les multiples influences culturelles qui constituent la tradition tantrique, et entend démontrer que les sacrements tantriques sont une forme de survivance d’une gnose qui remonte aux origines de l’humanité. Au cours des siècles, le tantrisme n’a jamais cessé d’être à l’origine de la production d’un nombre considérable d’œuvres artistiques et littéraires à tendance érotique. Des ouvrages comme le Kama sutra ou l’Ananga Ranga continuent à jouir d’une grande popularité ; ils sont l’expression ésotérique d’une tradition d’enseignements sexuels secrets dont le tantrisme est le noyau mystérieux. Une multitude d’œuvres d’art tantrique étaient utilisées à des fins rituelles et n’étaient connues que des initiés. Un grand nombre de ces peintures et sculptures se trouvent en Inde ou font partie de collections privées ; elles ont été photographiées spécialement pour l’illustration du présent ouvrage.

En 1993, John Mark Ockerbloom crée Online Books Page. Contrairement au projet Gutenberg, ce projet cherche à répertorier et réunir différents textes numériques anglophones déjà publiés, au sein d’un point d’accès unique. En 1995, Jeff Bezos crée Amazon. La presse, dans son sens large, commence alors à se mettre en ligne. De son côté, Brewster Khale fonde Internet Archive.

En 1997, la Bibliothèque nationale de France crée Gallica. En 2000, le logiciel de lecture Mobipocket est créé. Le Gemstar ebook devient alors la première tablette de lecture numérique officielle. En 2001, Adobe Flash Player lance son premier logiciel gratuit qui permet la lecture de fichiers numériques. L’année 2001 marque enfin la création du premier smartphone. En 2004, la compagnie Sony produit sa propre tablette. En 2007, Amazon commercialise Amazon Kindle, ou Kindle, qui permet à l’entreprise de se spécialiser dans la lecture numérique, alors qu’elle se concentrait jusque là sur l’édition numérique.

2008, la qualité de lecture sur l’écran des liseuses s’améliore considérablement. De nombreux éditeurs commencent dès lors à distribuer, sous format électronique, des livres tombés dans le domaine public. Au même moment, pour une question de coûts et de rentabilité, certains éditeurs commencent à publier leurs auteurs de cette manière. Cet usage est toutefois fautif puisque, comme sa définition l’indique, le livre numérique est un fichier numérique et non l’appareil électronique qui permet de le consulter. C’est la  transposition à l’identique d’un livre papier en version numérique . Le livre numérique homothétique respecte les limitations physiques du livre malgré l’absence de ces limitations dans un environnement numérique. Il s’agit de la forme la plus répandue et de la première à être apparue.

Ce type de livre vient compléter la version imprimée grâce aux avantages que permet le format numérique, tant sur le plan de la forme que du contenu. Ainsi, par les possibilités d’enrichissement quasi infinies de l’œuvre qu’il admet, le type enrichi est de plus en plus exploité. Marcoux écrit qu’il s’agit du livre  créé par ou pour le numérique , c’est-à-dire que le livre originairement numérique a été pensé en fonction du format numérique et de ses potentialités techniques. Pour cette raison, il possède une forte hypertextualité, mais il est plus récent et moins commun que les précédents. La plateforme Scalar est une plate-forme qui permet l’édition de livres augmentés. Elle a été conçue en 2009 par L’Alliance for Networking Visual Culture. Le livre numérique doit être lisible.