Le théâtre de société : un autre théâtre ? PDF

Anémone, Martin Lamotte, Dominique Lavanant et Roland Giraud ont souvent le théâtre de société : un autre théâtre ? PDF la troupe sur scène ou devant la caméra, mais n’en font pas partie. Jacques Delaporte, Michel Bos, Paul Maucour, Myriam Mézières et bien d’autres.


Cet essai entend s’interroger sur une éventuelle spécificité du théâtre de société en étudiant ses rapports avec les théâtres publics et privilégiés. La définition du théâtre de société comme théâtre amateur, discontinu et non lucratif est établie, de même que son inscription est depuis longtemps reconnue dans le paysage théâtral du XVIIIe siècle qui porte à leur point d’apogée ces pratiques. En revanche, la question d’une éventuelle altérité du théâtre de société choisit un terrain d’étude distinct de celui des historiens des deux siècles passés et des sociologues. Il s’agit d’envisager le phénomène dans son ensemble, c’est-à-dire dans son rapport avec les scènes publiques. En effet, les deux théâtres ne s’opposent pas en un simple rapport d’antonymie, mais se caractérisent par d’incessants passages d’acteurs, de textes, d’auteurs et de publics. L’étude et l’interprétation de ces ponts, de ces imitations, de ces innovations, de ces rivalités et de ces parallélismes permettent de cerner cet autre théâtre caractérisé par la présence d’un commanditaire, d’un auteur amateur ou professionnel en marche vers son indépendance, d’une poétique, d’un agencement spectaculaire particulier, enfin de répertoires conçus en articulation ou en tension avec la production contemporaine

Anémone, Martin Lamotte et Dominique Lavanant ont collaboré avec la troupe sans en faire partie. Le Splendid a tourné dans plus d’une vingtaine de films, essentiellement dans les années 1980. Certains films, comme Musée haut, musée bas, ne les mettent pas en scène dans les rôles principaux, mais chacun des films est répertorié dans la liste quand au minimum trois membres ou acteurs associés figurent dans la distribution. Elle voit des nains partout !

Gérard Jugnot avait prévu, à l’origine, de réunir le Splendid pour tourner Astérix en Hispanie. Albert Uderzo, la troupe a finalement tourné le troisième volet des bronzés. D’autre part, certains films réunissent plusieurs acteurs du Splendid mais ne sont pas crédités comme films du Splendid. Les films pour lesquels les acteurs sont nommés ne sont pas forcément avec l’équipe du Splendid. 1985 : Proposition pour le César de la meilleure première œuvre : Michel Blanc pour Marche à l’ombre. 1986 : Prix d’interprétation masculine du Festival de Cannes : Michel Blanc pour Tenue de soirée. 1987 : Proposition pour le César du meilleur acteur : Michel Blanc pour Tenue de soirée.