Les antibiotiques au naturel PDF

Les antibiotiques au naturel PDF biocide est un produit destiné à détruire, repousser ou rendre inoffensifs les organismes nuisibles, à en prévenir l’action ou à les combattre, par une action chimique ou biologique. Les produits biocides peuvent, par méconnaissance ou via une mauvaise utilisation, porter préjudice à la santé ou à l’environnement. C’est la raison pour laquelle ils font l’objet d’un encadrement réglementaire strict, aux plans européen et national.


Récemment, l’OMS a annoncé que la résistance des bactéries aux antibiotiques tuerait plus de 10 millions de personnes dans le monde d’ici 2050.
En attendant l’avènement de médicaments antibiotiques innovants, la phytothérapie et l’aromathérapie peuvent être de bons alliés dans une démarche à la fois préventive et curative.
Le corps humain, grâce à son système immunitaire performant, est capable de se défendre contre de nombreux agents pathogènes. Des agressions quotidiennes comme la pollution, le stress ou certains traitements médicamenteux l’affaiblissent.
L’utilisation des plantes médicinales permet de rééquilibrer un terrain lésé afin qu’il puisse se défendre. De nombreux travaux scientifiques ont montré que les huiles essentielles avaient un haut pouvoir anti-infectieux notamment sur les bactéries. On peut donc considérer qu’une des meilleures réponses à l’antibio-résistance est, très certainement, végétale.

Dans cet ouvrage l’auteur propose de :

• Découvrir en quoi la résistance aux antibiotiques classiques est un problème de santé-public majeur et quels en sont les enjeux.
• Comprendre les mécanismes de défenses du corps, la réaction du système immunitaire face aux invasions microbiennes, les conséquences de son affaiblissement et comment parfois, il peut se retourner contre soi (allergies, maladies auto-immunes)
• Saisir le fonctionnement des antibiotiques classiques et connaître leurs effets secondaires et notamment sur le microbiote intestinal.
• Apprendre à connaître les différentes formes d’antibiotiques naturels et les traitements contre les infections, virales, bactériennes et fongiques.
La phytothérapie : les plantes immunostimulantes et les plantes antiseptiques (conseils, posologies, effets secondaires)
Les huiles essentielles : les 15 huiles puissantes anti-infectieuses, les 5 huiles anti-infectieuses douces

La directive de 1998 avait défini le produit biocide à faible risque  comme  Un produit biocide qui ne contient comme substances actives qu’une ou plusieurs des substances énumérées à l’annexe I A et qui ne contient aucune substance préoccupante. Ces deux types de produits doivent néanmoins respecter le Règlement Biocide de 2012. Produits biocides destinés à l’hygiène humaine Les produits de cette catégorie sont des produits biocides utilisés pour l’hygiène humaine, appliqués sur la peau humaine ou le cuir chevelu ou en contact avec celle-ci ou celui-ci, dans le but principal de désinfecter la peau ou le cuir chevelu. Désinfectants et produits algicides non destinés à l’application directe sur des êtres humains ou des animaux Produits utilisés pour désinfecter les surfaces, les matériaux, les équipements et le mobilier qui ne sont pas utilisés en contact direct avec les denrées alimentaires ou les aliments pour animaux. Hygiène vétérinaire Produits utilisés pour l’hygiène vétérinaire, tels que désinfectants, savons désinfectants, produits d’hygiène buccale ou corporelle ou ayant une fonction antimicrobienne. Produits utilisés pour désinfecter les matériaux et surfaces associés à l’hébergement ou au transport des animaux. Eau potable Produits utilisés pour désinfecter l’eau potable destinée aux hommes et aux animaux.

Produits utilisés pour protéger les produits manufacturés, autres que les denrées alimentaires, les aliments pour animaux, les produits cosmétiques, les médicaments ou les dispositifs médicaux, par la maîtrise des altérations microbiennes afin de garantir leur durée de conservation. Produits utilisés comme produits de protection pour le stockage ou l’utilisation d’appâts rodenticides, insecticides ou autres. Produits utilisés pour protéger le bois provenant de scieries, y compris pendant la phase de transformation dans la scierie, ou les produits du bois par la maîtrise des organismes qui détruisent ou déforment le bois, y compris les insectes. Ce type de produits comprend à la fois les produits de traitement préventifs et curatifs. Produits utilisés pour protéger les matières fibreuses ou polymérisées telles que le cuir, le caoutchouc, le papier ou les produits textiles par la maîtrise des altérations microbiologiques. Produits utilisés pour protéger les ouvrages de maçonnerie, les matériaux composites ou les matériaux de construction autres que le bois par la lutte contre les attaques microbiologiques et les algues. Produits utilisés pour protéger l’eau ou les autres liquides utilisés dans les systèmes de refroidissement et de fabrication par la lutte contre les organismes nuisibles tels que les microbes, les algues et les moules.

Les produits utilisés pour désinfecter l’eau potable ou l’eau des piscines ne sont pas compris dans ce type de produits. Produits utilisés pour prévenir ou lutter contre la formation d’un biofilm sur les matériaux, équipements et structures utilisés dans l’industrie, par exemple sur le bois et la pâte à papier ou les strates de sable poreuses dans l’industrie de l’extraction du pétrole. Produits pour lutter contre les altérations microbiennes des fluides utilisés pour le travail ou la coupe du métal, du verre ou d’autres matériaux. Produits utilisés pour lutter contre les souris, les rats ou autres rongeurs, par d’autres moyens qu’en les repoussant ou en les attirant.