Les bons de souscription d’actions PDF

Ce droit de conversion peut être assimilé à un bon de souscription d’actions. En France, sur le plan juridique, les obligations convertibles en actions ont été instituées par une loi du 25 février 1953. Pour l’émetteur de l’obligation convertible, l’avantage, encaissable immédiatement, s’exprime sur le plan du coût de l’endettement par rapport à une émission d’obligations à taux fixe. En effet, toutes choses égales par les bons de souscription d’actions PDF, les intérêts payés par l’émetteur sont plus faibles.


La différence de coût correspond en quelque sorte à la valeur qui est attribuée au droit de conversion. Une grande partie des émissions de ces dix dernières années ont ainsi été émises à un prix inférieur à la valorisation de l’option implicite qu’elles contenaient, et directement souscrites par des arbitragistes de banques d’investissement ou des hedge-funds spécialisés, qui revendaient ou couvraient les diverses composantes du produit. Dans certains cas, l’émetteur peut choisir entre l’augmentation de capital et la recapitalisation. On évoque alors le terme d’OCEANE: Obligation Convertible ou Échangeable en Actions Nouvelles ou Existantes. Pour évaluer financièrement ce titre, il convient d’inclure les effets de l’évolution du marché obligataire et ceux de l’action sous-jacente. On peut analyser financièrement l’obligation convertible comme la somme d’une obligation sèche et d’une option d’achat sur les actions de l’émetteur. Le prix d’exercice de l’option d’achat correspond au plancher obligataire de la convertible, il est donc variable au cours du temps et tend vers le prix de remboursement de la convertible.

Le modèle binomial fournit une méthode numérique pour l’évaluation de ces options. Hors de la monnaie : lorsque le cours de l’action sous-jacente est en dessous du prix d’exercice de l’option, la valeur de la composante optionnelle est alors quasiment nulle. Dans la monnaie : l’action sous-jacente est largement au-dessus du prix d’exercice de l’option. Plus la valeur de l’action sous-jacente augmentera, plus la valeur de l’obligation se rapprochera de l’action.

L’utilisation des lettres grecques permettra de caractériser la sensibilité des obligations convertibles aux variations du sous-jacent, de la volatilité, du temps ou encore des taux d’intérêt. Obligation convertible vanille : donne la possibilité de conversion de l’obligation en action de l’émetteur. Un ratio définit le nombre d’actions auquel donne le droit chaque obligation. Obligation échangeable : donne la possibilité de conversion en actions différentes de celle de l’émetteur. OCEANE : l’émetteur peut choisir entre l’augmentation de capital et la recapitalisation. Going Public Bonds : ce sont des obligations remboursables en actions lors de l’introduction en bourse d’une société.