Les dépôts vapeur de l’Ouest : De la Compagnie des chemins de fer de l’Ouest et de l’Administration des chemins de fer de l’État, à la Région Ouest de la SNCF PDF

La 030 TA 628 sur les Champs-Élysées en 2003. Les 030 T 1011 à 1114 étaient des locomotives-tender construites pour l’ancienne Compagnie des chemins de fer de les dépôts vapeur de l’Ouest : De la Compagnie des chemins de fer de l’Ouest et de l’Administration des chemins de fer de l’État, à la Région Ouest de la SNCF PDF’Ouest. Cette série de locomotives commença par la construction de 4 machines en 1861 pour la traction dans la rampe de Saint Germain au Pecq. Devant les bons résultats obtenus il fut décidé d’en poursuivre la construction et 10 machines supplémentaires furent livrées de 1866 à 1867.


Les 030 de cette série sont des locomotives à simple expansion et deux cylindres. Elles sont munies de tiroirs plans et d’une distribution de type  Stephenson  à double excentrique. Mais la Compagnie des chemins de fer de l’Ouest remarqua très rapidement l’aptitude de ces machines pour le service des manœuvres, d’où la prolongation de la série. Lors du rachat par l’Administration des chemins de fer de l’État en 1908, les machines 1011 à 1114 sont réimmatriculées 30-601 à 30-704.

Les machines 1001 à 1010 ne sont pas intégrées à cette série. En 1927 eut lieu la première radiation avec la 30-618. 30-605 et 30-610 à la Compagnie de travaux Drouard. En 1934 il ne restait déjà plus que 42 locomotives à l’inventaire. En 1938, à la création de la SNCF, elles sont réimmatriculées : 3-030 TA 601 à 704 malgré le fait qu’il ne reste que 41 unités. Cette même année furent mutées sur la région Est les locomotives suivantes : 3-030 TA 652, 676 et 696 qui furent réimmatriculées 1-030 TC. En janvier 1939 la 3-030 TA 632 fut mutée sur la région Nord bientôt rejointe par la 3-030 TA 642 en octobre 1940.

En 1950 l’inventaire n’était plus que de 29 locomotives mais en 1957 il ne restait plus que 13 unités du fait de la concurrence des 030 TU. Malgré leur réforme certaines unités poursuivirent une carrière dans l’industrie privée. La locomotive 3-030 TA 628, ex Ouest 1038, est préservée à la Cité du train de Mulhouse après avoir été restaurée par les Ateliers de Sotteville-Quatre-Mares. Capacité de la soute à charbon : ? Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète.

Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 27 décembre 2018 à 18:09. Cet article est une ébauche concernant le chemin de fer. KPEV type P8 – DR série 38. Techniquement, ce sont des machines à simple expansion sur deux cylindres et équipées de surchauffe. La chaudière est munie d’un foyer Crampton.