Les merveilles de Lourdes PDF

Les apparitions de Lourdes commencèrent le 11 février 1858 dans la petite grotte de Massabielle, non loin du village, le long du gave de Pau et durèrent plusieurs mois. Au total, Bernadette vit dix-huit fois la Vierge. Gave de Pau qui fait une boucle au niveau du pont Saint-Michel, mais le domaine s’étend aussi largement sur la rive droite les merveilles de Lourdes PDF aval de ce pont. Débordé, l’abbé Peyramale réclame quelques vicaires de plus à l’évêque, pour le seconder.


Ce petit livre, Ex-voto de Mgr de Ségur à la Vierge de Lourdes, le 17 octobre 1869, lui avait rendu sa mère frappée à mort, a été composé en Bretagne, pendant les horreurs de la Commune de Paris. L’auteur a appris avec un bonheur, facile à comprendre, que ces quelques pages, écrites pour l’amour et dans l’amour de Notre-Dame de Lourdes, ont été l’occasion de plusieurs retours au bon Dieu et d’autres grâces très-touchantes.

Depuis, les Sanctuaires sont rattachés au Diocèse de Tarbes. Ils ont cependant une certaine indépendance de par le recteur. Depuis la reconnaissance par l’Église des apparitions de l’Immaculée Conception, la grotte et son domaine furent achetés par le diocèse de Tarbes. Saint-Michel menant à l’allée des processions, et celle de Saint-Joseph, toutes deux ouvertes vers le centre de la ville de Lourdes. Ce domaine est principalement situé sur la rive gauche du Gave de Pau, sur la rive opposée au noyau initial de la ville. La perspective des sanctuaires et au premier plan le Calvaire des Bretons. Le domaine des sanctuaires s’organise autour d’un axe central constitué par la double allée menant de la porte Saint Michel à l’esplanade du Rosaire et par laquelle cheminent quotidiennement les processions et notamment la procession aux flambeaux nocturne.

La porte Saint-Michel tient son nom de l’archange Saint Michel dont la statue est toute proche sur la droite. Ce calvaire, haut de 12 mètres, œuvre du sculpteur Yves Hernot de Lannion a été mis en place en 1900. Enterrée sur la gauche des allées, se situe la basilique souterraine Saint-Pie X accessible par plusieurs rampes et escaliers. Sur la droite se trouvent les bâtiments de l’Accueil Jean-Paul II et de la Chapelle de la Réconciliation. Au débouché de la double allée se trouve l’Esplanade du Rosaire constituant le vaste parvis de la basilique inférieure, 130 mètres de long sur 85 de large, encadré par les rampes d’accès à la crypte et à la basilique supérieure. Cette grande place peut accueillir 40. Elle est dominée par la statue de la Vierge sur son piédestal, statue couronnée le 3 juillet 1876 et tournée vers les basiliques.

La porte Saint-Joseph donne l’accès le plus direct à l’Esplanade du Rosaire depuis la ville, par le Pont Vieux, l’avenue Bernadette Soubirous et la Place Mgr Laurence . Près de cette porte se situent différents bâtiments de service, accueil des pèlerins, centre d’information, librairie et boutique, etc. La première basilique construite fut celle de l’Immaculée Conception. Sainte Vierge par l’intermédiaire de Bernadette Soubirous. Massabielle et son rocher d’où partent ses fondations. La construction de l’édifice dura de 1866 à 1871 sur les plans d’Hippolyte Durand. Article détaillé : Basilique de l’Immaculée-Conception de Lourdes.

Basilique de l’Immaculée Conception ne suffit pas à contenir tout le monde, avant même l’achèvement de son édification. On entreprit alors la construction d’une autre église à partir des années 1880. Ce sera celle de Notre-Dame du Rosaire, à partir de 1883. Achevée en 1889 et consacrée en 1901, la basilique peut contenir 1500 fidèles dans un plan romano-byzantin original.