Martin Barré : 1972-1977 : les années décisives PDF

1 Compétitions officielles nationales et internationales. La Fédération suédoise de football le choisit en 2004, à la demande de l’UEFA, comme martin Barré : 1972-1977 : les années décisives PDF meilleur joueur suédois des cinquante dernières années.


Son père, Francisco Rocha, est du Cap Vert, et sa mère, Eva Larsson, est suédoise. Il commence sa carrière professionnelle à Högaborgs BK à 17 ans. Il évolue ensuite à Helsingborgs IF, où il inscrira 51 buts en 61 rencontres toutes compétitions confondues. A l’été 1993, il rejoint le Feyenoord Rotterdam, où il formera un trio d’attaque redoutable avec ses compères Regi Blinker et Gaston Taument. Il signe ensuite au Celtic FC en juillet 1997. Dès la 1e saison, ses 16 buts en championnat permettent au Celtic de décrocher son 1er titre de champion depuis 10 ans, et de mettre fin à l’hégémonie des Rangers. Après sept saisons pleines passées au Celtic avec notamment 242 buts en 315 matchs, Larsson signe à la fin de la saison 2003-2004 un contrat de deux ans au FC Barcelone.

Il est élu par les supporters du Celtic, meilleur joueur étranger de tous les temps. Barcelone, Larsson retourne jouer dans son ancien club d’Helsingborgs IF. Après un Mondial 2002 plutôt réussi et 3 buts en 4 matchs, Larsson décide de prendre sa retraite internationale, ce qui provoque l’émoi des supporters suédois, même jusqu’aux politiciens. Le 13 mai 2008, coup de théâtre, Henrik Larsson est retenu dans la liste des 23 joueurs suédois à participer à l’Euro 2008, alors qu’il avait pris sa retraite internationale après la Coupe du monde 2006.

Euro 2008, Henrik Larsson indique qu’il ne prend pas sa retraite, se sentant prêt à continuer si le sélectionneur venait à l’appeler. Ce n’est que le 20 octobre 2009 que son club de Helsingborgs IF annonce qu’il mettra un terme à sa carrière à l’issue du match contre Elfsborg le premier novembre de la même année. Face à Djurgården, Larsson joue son dernier match à domicile. Le club prépare une cérémonie d’après-match pendant laquelle il annonce qu’il retire le numéro 17 qui ne sera plus jamais attribué. 2014 il est à la tête d’Helsingborgs IF. Au sein de ce club, il a notamment dans son effectif son fils Jordan.

Troisième de la Coupe du monde 1994. Il fait partie du Scottish Football Hall of Fame, depuis 2006, lors de la troisième session d’intronisation. Il est, avec Brian Laudrup, le premier non-écossais à y figurer. Henrik Larsson à la tête de FFF! Fiche de Henrik Larsson , sur footballdatabase. Issu d’une famille de notaires, il compte dans son ascendance des paysans et des bourgeois aisés.