Orleans (Histoire Architecturale de la Ville d’) PDF

1959 : achat des terrains, années 1960 : urbanisation, 1967 : implantation du CNRS, 1968 : lycée Voltaire, 2004 : plan de rénovation urbaine. Estampe représentant la source du Loiret dite du  Bouillon  en 1833. Le quartier tire son nom du  Bouillon , source du Loiret, une résurgence de la Loire, apparu en 1672. En 1959, la ville d’Orléans achète des orleans (Histoire Architecturale de la Ville d’) PDF à la commune de Saint-Cyr-en-Val afin d’édifier le quartier de La Source.


Paris s’installe au château de La Source en 1960. Dès 1962 débute l’édification de la cité nouvelle de La Source selon les plans de l’architecte Louis Arretche. La même année voit également la création de l’institut universitaire de technologie d’Orléans. Les derniers édifices prévus en 1962 sont achevés en 1982. Le laboratoire CNRS  Immunologie et embryologie moléculaires  s’installe en 2001. En 2005, Julia Bastide, une étudiante en IUT, âgée de 20 ans, est tuée par balle sur le campus. Un de ses camarades est entré dans la classe, armé d’une carabine 22 long rifle, achetée sur Internet quelques mois plus tôt, et a ouvert le feu à trois reprises.

Il a été arrêté une quarantaine de minutes après les faits. Sur celui-ci, sera construite la nouvelle mosquée d’Orléans-La Source ainsi qu’un centre culturel. Orléans-La Source est situé à une dizaine de kilomètres au sud du centre-ville d’Orléans, au sud de la Loire et du quartier orléannais de Saint-Marceau, à une dizaine de kilomètres au nord de La Ferté-Saint-Aubin. Il est traversé au nord par le Dhuy qui vient de Saint-Cyr-en-Val à l’Est et rejoint le Loiret à l’ouest, sur le territoire de la commune d’Olivet.

George Sand et l’avenue de Concyr. Les espaces verts sont nombreux, outre le parc floral, on peut notamment citer l’allée des sapins, le campus et le bois de Concyr. Des lignes de bus des TAO desservent le quartier. Le quartier est desservi par la ligne A du tramway d’Orléans aux stations Université, Parc Floral, L’Indien, Chèques Postaux, Bolière, Hôpital Accueil et Hôpital de la Source, terminus sud de la ligne. 3, 5, 7, 8 et 99 issues de l’ancien réseau Ulys.

Les routes départementales 2020, 14 et 326 traversent le territoire d’Orléans-la-Source. Le quartier est composé de divers grands ensembles : le parc floral, le stade de la Source, une zone d’activité, les lycées Voltaire et Gauguin, l’université d’Orléans, les centres de recherche scientifique et des habitations. Il existe également plusieurs zones pavillonnaires plus cossues telle que celle de l’Orée de Sologne, extérieure aux zones HLM du quartier. Le quartier d’Orléans-La Source est situé dans l’académie d’Orléans-Tours et dans la circonscription d’Orléans-Sud.

Romain-Rolland, Louis-Pasteur, Antoine-Lavoisier, Denis-Diderot, Henri-Poincaré, Gaston-Galloux, René-Guy-Cadou, Jolibois, Les Guernazelles. Romain-Rolland, Louis-Pasteur, Antoine-Lavoisier, Denis-Diderot, Henri-Poincaré, Gaston-Galloux, Les Guernazelles. Loiret mais aussi d’autres département de l’académie, ainsi que des enfants du périmètre scolaire répartis dans des classes du Cp au Cm2. L’objectif de cette école est l’inclusion des enfants en situation de handicap dans les classes de l’élémentaire. La Source ainsi qu’une école d’ingénieurs, Polytech’Orléans. Le quartier comporte plusieurs infrastructures à vocation locale, régionale ou nationale. Municipalité et université s’unissent pour donner un cœur au quartier de La Source et réussir la liaison étudiants-population.

Célébration : 40 bougies pour le campus d’Orléans ! Quarante ans de recherche à Orléans-La Source. 21 – été 2008, mis en ligne le 3 juillet 2010. Atlas des zones urbaines sensibles et zones de redynamisation urbaine. Système d’information géographique du Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique. Orléans étrenne un tram  vert  et un pont monument.

Le Monde du 22 novembre 2000. Un  » projet social de territoire  » pour La Source. Présentation de l’ANRU et des projets de rénovation urbaine dans le département du Loiret. Première nuit de couvre-feu à Orléans. La Maison de l’emploi a ouvert ses portes. La Source, François Fillon rend hommage à la banlieue imaginaire.

Mourad Guichard, le 15 décembre 2008 sur LibéOrléans. Christine Boutin préfère les visages radieux aux médias sournois. Mourad Guichard, le 5 mars 2009 sur LibéOrléans. Agression d’un chauffeur: la paralysie des transports orléanais prend une tournure politique. Mourad Guichard, le 24 avril 2010 sur LibéOrléans.