Pierre Mendès France: Pour une République moderne PDF

Antiquité, le Moyen Âge et l’époque moderne – et aux études parlementaires dans leur diversité. La revue est indexée dans la Bibliographie annuelle d’histoire de France, dans la base Scopus et l’International Bibliography of the Social Sciences. It deals with late modern pierre Mendès France: Pour une République moderne PDF contemporary political history and parliamentary studies, mainly in France and in Europe.


Quand on évoque la personne de Pierre Mendès France, on pense à ce qu’il représente dans la mémoire collective : un homme politique de gauche qui n’a que brièvement exercé le pouvoir, un partisan du discours de vérité estimé pour son incarnation de la rectitude morale, un adepte de la rigueur dans la gestion de l’économie, un adversaire des guerres coloniales, un soutien des étudiants en mai 68, un promoteur de la paix au Proche-Orient. Mais aussi un jeune député radical soutenant le Front populaire, un résistant et un Français libre, un ministre du général de Gaulle à la Libération. Pierre Mendès France fut tout cela.
L’ouvrage retrace son parcours en tant que chef de gouvernement de juin 1954 à février 1955, puis en opposant farouche à l’instauration de la Ve République, si loin de la « République moderne » qu’il appelle de ses vœux.
Cette biographie historique permet d’entendre la voix de Mendès France à travers ses discours et ses écrits pour aller au-delà du mythe « PMF ». Elle tient compte des travaux des chercheurs en sciences sociales pour mieux comprendre les contextes de son action et restituer toute l’originalité d’une trajectoire politique, qui continue de questionner la gauche française aujourd’hui.

Each thematic issue contains about ten original articles, commented rare sources and a book review. Faut-il tourner le dos à la politique ? L’Espagne vient de traverser une crise politique sans précédent depuis la mort de Franco. De décembre 2015 à octobre 2016, la monarchie parlementaire espagnole n’a pu se doter d’une majorité parlementaire en dépit de deux élections générales. Articles de recherches et commentaires de sources convoquent différents acteurs, représentants, partis, agents économiques et médias et examinent non seulement leurs pratiques, de la résistance à la fraude électorale en passant par le caciquisme, mais aussi leurs relations à la nation, leurs territoires et leurs mémoires. Un nouveau regard est ainsi porté sur une Transition démocratique espagnole qui n’en finit pas.