Plus Encore Que La Mort: une nouvelle des Revenants PDF

Pour fêter les cent ans de Claude Seignolle, maître incontesté du récit fantastique, Laurent Lefeuvre adapte quelques une de ses nouvelles. Un homme mystérieux débarque dans un village breton. Il entre dans l’auberge plus Encore Que La Mort: une nouvelle des Revenants PDF se précipite devant l’âtre, sans un mot.


Jules Marchenoir est un revenant : un être surnaturel dont le destin le pousse à se sacrifier pour sauver des vies humaines. Après un siècle passé à flâner dans les rues de la capitale il fait la connaissance de Kate Mercier. Jules pense avoir trouvé l’âme sœur. Mais Kate tombe amoureuse de son meilleur ami, Vincent, et place Jules face à un cruel dilemme : choisir entre l’amitié et l’amour. Cette nouvelle au format digital s’inscrit dans l’univers mystérieux des revenants, où Jules, un artiste ténébreux s’éprend de celle qui a ravi le cœur de son meilleur ami. Jules Marchenoir est un revenant : un être surnaturel dont le destin le pousse à se sacrifier pour sauver des vies humaines. Après un siècle passé à flâner dans les rues de la capitale – et à séduire des générations de Parisiennes –, il fait la connaissance de Kate Mercier. L’héroïne de Que la mort nous sépare va bouleverser son existence. Jules pense avoir trouvé l’âme sœur. Mais Kate tombe amoureuse de son meilleur ami, Vincent, et place Jules face à un cruel dilemme : choisir entre l’amitié et l’amour – à la vie, à la mort. Contenu additionnel : Gaspard nous livre l’épilogue de la saga, cinq ans après la série. en français, par Amy Plum, in English by HarperCollins as DIE FOR HER

Mais ni les flammes, ni l’eau-de-vie ne semblent pouvoir le réchauffer. Comment le village réagira-t-il face à cet étranger ? Le vieux Bolazec découvre un grimoire dans sa grange : son trisaïeul Lucas Ploudry était un sorcier. Albarède, le menuisier du village a un don : il sent quand les gens vont mourir. Même ceux qui ont pourtant l’air en pleine forme.

Un jour, il pressent que c’est le tour de son enfant. Cette pensée le mine, il cherche à éviter le drame. A la recherche de légendes, Claude Seignolle rencontre un paysan de Sologne peu loquace. Sa femme prétend qu’il est ensorcelé. Un homme à la dentition très abîmée propose à un dentiste de lui poser deux  » canines d’occasion « .

Un loup-garou, des sorciers, un devin et la cruauté des humains sans artifice. Un des albums les plus aboutis de 2017. Une adaptation sulfureuse et enchanteresse de contes fantastiques aux frissons bien agréables à partager ! Quand j’entends le nom de Claude Seignolle, vénérable écrivain et spécialiste du folklore qui a soufflé en juin dernier ses 100 bougies, j’ai toujours un petit frisson nostalgique. Je me revois, jeune adolescent, parcourant les rayons de la bibliothèque de Rosemont à la recherche du roman qui pourrait remplacer les Bob Morane et les Doc Savage que j’avais tout lus. Ce premier amour pour Claude Seignolles, Laurent Lefeuvre l’a ravivé avec Comme une odeur de Diable, sa très belle adaptation bd de quelques-uns de ses contes. Même si j’en parlais avec enthousiasme à chaque fois que je rencontrais Jacques Lamontagne, un de ses grands fans, je dois avouer qu’il ne me restait que quelques souvenirs imprécis de ses écrits.

Il faut dire qu’avec le graphisme sombre du bédéiste et sa mise en page dynamique, les deux hérités de la grande époque de Tales From the Crypt et des adaptations lovecraftiennes d’Horacio Lalia et d’Alberto Breccia, Seignolle ne pouvait rêver d’un meilleur allié pour exprimer toute l’intelligence et la verve de ses contes nourris à la tradition millénaire. Sous ses pinceaux et ses plumes, les légendes seignollesques retrouvent une nouvelle jeunesse et le soupçon d’une terrifiante tragédie fataliste que je ne percevais pas à ce moment, néophyte en fantastique que j’étais. Un coup de maître de Laurent Lefeuvre. Frisson désuet garanti à travers cette adaptation des contes de Claude Seignolle ! Laurent Lefeuvre s’attaque avec son noir et blanc angoissant au martre des legendes de nos campagnes.

Laurent Lefeuvre, le pere du super-héros so breizh Fox Boy, garde cet esprit très campagne hexagonale du début du XXe siécle, tout en rendant hommage au maitre américain du fantastique, Bernie Wrightson, récemment décédé. Ici, pas de créatures des marais, mais un loup-garou, des sorciers, un devin et la cruauté des humains sans artifice. Dans ce dessin très inspiré des comics horrifiques, le dessinateur breton rappelle que derrière le maléfique se cachent bien souvent des humains encore plus inquiétants. En cela, la première histoire est édifiante. L’ignorance est plus dangereuse que n’importe quel spectre, semble nous dire Claude Seignolle l Et c’est plus que jamais d’actualité.

Claude Seignolle parfait chainon manquant entre Edgar Alan Poe et Maupassant. Désormais, il faut compter avec Comme une odeur de diable, son adaptation des nouvelles du conteur français Claude Seignolle, centenaire depuis le 25 juin. Claude Seignolle a publié en même temps que Jean Ray, a rencontré Georges Méliès. Pierre Dubois, dont il est le mentor, pour porter ses nouvelles fantastiques en bande dessinée. Toppi et du Creepy des éditions Warren. Comme une odeur de diable est disponible aux éditions Mosquito pour 14 euros.

Claude Seignolle n’est pas foncièrement le plus connu des auteurs de littérature française. Pourtant, cet écrivain qui vient de fêter son centenaire laissera une empreinte dans l’Histoire. Auteur de plusieurs romans et de dizaines de nouvelles, il s’est échiné durant des années à regrouper des récits aux tournures folkloriques prenant pour cadre diverses régions de France. Claude Seignolle est un être double. En lisant ses romans et ses nouvelles, ce sont des images qui sautent aux yeux de ses lecteurs. Seignolle, mais aussi de celle de ceux qui se plongent dans ses récits.

Seignolle, à se les approprier en nous les offrant en partage. Eerie et Creepy, dans les années 70. Claude Seignolle est le personnage central. Le dessin, lui, est également influencé par la bd américaine.