Preston Sturges ou le Génie de l’Amérique PDF

La célèbre séquence du film Safety last! Harold Lloyd est né à Burchard, dans preston Sturges ou le Génie de l’Amérique PDF’État du Nebraska, de James Darsie Lloyd et Elizabeth Fraser. Ses arrière-grands-parents paternels étaient du pays de Galles. Harold décida de rester avec son père qui rêvait constamment de devenir riche rapidement mais dont les projets s’avérèrent désastreux.


Si Lubitsch était un prince, Preston Sturges fut le vrai roi de la comédie des années 1940. Scénariste le mieux payé d’Hollywood, il fut le premier à  » passer  » à la mise en scène, ouvrant ainsi la voie à d’autres athlètes complets comme Delmer Daves, John Huston ou Billy Wilder.
Mais la vie de l’auteur des Voyages de Sullivan est aussi un roman qui commence avec Isadora Duncan et s’achève à l’Algonquin Hotel, en passant par Hollywood et Chicago, ou Deauville et Paris car la France fut toujours la seconde patrie du cinéaste.
Créateur génial et irrévérencieux, Sturges fut un flambeur et un météore. Dans ce livre, le premier en France à lui être consacré, Marc Cerisuelo rend un vibrant hommage au maître incontesté de la satire cinématographique.

En 1912, Harold Lloyd rencontre le réalisateur Hal Roach. Ensemble, ils mettent au point le personnage à lunettes et toujours optimiste qui assurera la célébrité à Lloyd, un temps le mieux payé d’Hollywood. Il apparaît ainsi dans plusieurs longs métrages dont Monte là-dessus ! Lloyd embauche Bebe Daniels comme seconde actrice en 1914. Une relation romantique s’ensuivit et on les surnomma  Le Jeune Garçon  et  La Jeune Fille . En 1919, elle le quitte pour poursuivre sa carrière dans des rôles dramatiques. Il la remplace par Mildred Davis en 1919.

1924, Lloyd et Roach cessent leur partenariat. Harold Lloyd crée la Harold Lloyd Film Corporation et devient producteur indépendant de ses propres films, dont plusieurs sont de véritables succès, comme En vitesse en 1924 et Vive le sport ! De 1914 à 1947, Harold Lloyd joua dans près de 200 films comiques, dont 60 entre 1914 et 1917. Il se marie avec Mildred Davis, le samedi 10 février 1923. Harold Lloyd a reçu un Oscar honorifique en 1953. En 1994, un timbre à son effigie a été émis. 1915 : Their Social Splash d’Arvid E.

1916 : Them Was the Happy Days! 1918 : A Gasoline Wedding d’Alfred J. 1917 : Over the Fence coréalisé avec J. Harold Lloyd l’intrépide génie comique d’Hollywood, documentaire, réalisation : Andreas Baum, ZDF, Allemagne, 2016. Rechercher les pages comportant ce texte.

La dernière modification de cette page a été faite le 6 décembre 2018 à 20:14. La célèbre séquence du film Safety last! Harold Lloyd est né à Burchard, dans l’État du Nebraska, de James Darsie Lloyd et Elizabeth Fraser. Ses arrière-grands-parents paternels étaient du pays de Galles.