Revue Suisse de Zoologie, Volume 14… PDF

Elle est facilement identifiable par les taches revue Suisse de Zoologie, Volume 14… PDF de couleur rougeâtre qu’elle a sur ses tempes. On peut noter, également, son plastron de couleur jaune et sa carapace dorsale de couleur vert marron à brun. Jeunes, elles sont vertes à vert jaunâtre. Cette sous-espèce se rencontre originellement dans l’est des États-Unis entre les Appalaches et les Rocheuses et dans le nord-est du Mexique.


Elle a été introduite dans de nombreux pays. Il s’agit d’une tortue aquatique vivant normalement dans les lacs, étangs et marécages. La Tortue de Floride a une longévité évaluée à environ 50 ans. Cette tortue n’est plus en vente libre en France car elle est considérée comme envahissante. Il faut donc être titulaire du certificat de capacité et d’une autorisation d’ouverture d’établissement pour la posséder. Reconnaître une tortue de Floride femelle en 3 points. La taille et la forme des griffes : en effet, les griffes du mâle sont courbées et longues tandis que les griffes de la femelle sont droites et plus courtes.

La forme du plastron : la forme du plastron du mâle est plutôt concave et convexe chez la femelle. La taille de la queue : Le mâle a une queue plus grande que la femelle. L’ouverture cloacale de la queue est plus éloignée de sa base chez les mâles. Généralement, les femelles sont plus grandes que les mâles. Noter que, comme pour les autres espèces de tortue, il est très difficile de déterminer le sexe des jeunes.

L’accouplement se passe peu de temps après que la tortue a fini d’hiberner. Il se traduit par une attitude assez agressive du mâle avant de vraiment passer à l’action. Lors de la parade, le mâle se met devant la femelle, tend ses bras parallèlement à sa tête, et, paumes à l’extérieur, fait vibrer ses longues griffes qui effleurent la tête de la désirée. Chacune des pontes comprend entre 5 et 20 œufs. La durée d’incubation varie entre 60 et 80 jours. Il est important de maintenir un bon taux d’hygrométrie ainsi qu’une température constante pendant toute la durée de l’incubation. Espèce invasive, la tortue de Floride se retrouve partout en Europe.

Vers les années 1970, des tortues de Floride ont été importées massivement d’Amérique par des animaleries d’Europe. 2 ou 3 kg à l’âge adulte. Des importations massives ont eu lieu aussi dans plusieurs régions d’Asie, comme à Hong Kong. De nombreux parents, souvent pour leurs enfants, ont acheté des tortues comme animaux de compagnie, généralement sans se rendre compte de la responsabilité, des soins à donner ou de la croissance du reptile. Beaucoup de propriétaires ne savaient pas comment s’en occuper.

En donnant par exemple trop de nourriture carnée aux tortues, ces dernières garderont des bosses monstrueuses sur leur carapace. Nombre d’entre elles ont cru bien faire en relâchant dans la nature leurs tortues devenues trop grandes pour les aquariums ou aqua-terrariums d’appartements. Les populations naturelles ne suffisant plus à ce marché juteux, des élevages intensifs sont apparus, produisant des jeunes anormaux, affaiblis voire albinos ou à deux têtes . Surtout, le commerce de ces tortues, tout en réduisant la population sauvage du bassin du Mississippi, a introduit une nouvelle espèce invasive en Europe. Cette ligne risque de remonter vers le nord si le réchauffement climatique se confirme. Mais s’il y a un hiver très rude, les tortues ne survivent pas.

Dans certaines régions, elles ne semblent pas avoir causé de problèmes, ailleurs, dont en Suisse par exemple, elles sont jugées être une menace écologique. En effet, les Trachemys scripta elegans adultes sont réputées assez voraces pour vider une mare de la plupart de ses amphibiens et végétaux supérieurs. Quelques centres d’accueil spécialisés ont été inaugurés pour accueillir ces tortues délaissées, qu’elles soient retrouvées dans la nature ou données par des particuliers ne pouvant ou ne voulant plus accueillir leur animal. Les sites d’accueil ont signé une charte les engageant à prendre soin des individus en bonne santé qui leur sont remis et qui servent à des actions de sensibilisation auprès du grand public. La Ferme Aux Crocodiles de Pierrelatte possède un bassin de récupération sécurisé pour les tortues de Floride. Le parc des Chanteraines à Paris récupère également les tortues de Floride dans un bassin aménagé en conséquence.