Stratège, tome 2 PDF

Miniature médiévale représentant Tariq ibn Ziyad, vers 1302. Il est avec d’autres berbères, tels Tarif ibn Malik et Munuza, l’un des principaux acteurs de la conquête musulmane de la péninsule Ibérique. Il est principalement connu pour avoir mené, depuis les rives du Nord de l’actuel Maroc, les troupes omeyyades à la conquête stratège, tome 2 PDF la péninsule Ibérique.


La cité de Liang est sans cesse assiégée désormais, elle ne tient que grâce au conseil avisé de Ke-Ri…mais tiendra t-elle longtemps dans ces conditions ? Surtout que Ke-Ri est sans cesse la cible d’ennemis…Et que préparent les troupes de Tchao ?
Beaucoup d’action dans ce tome palpitant

L’essentiel des écrits concernant Tariq et la conquista provient d’historiens musulmans, qui ont rédigé leurs récits plusieurs siècles après les faits. Ces récits sont donc sujets à interprétation. Tariq  et  Ziyad  sont des prénoms arabes. Ibn , qui se prononce  iben , signifie  fils de .

Le père de Tariq s’appelait donc  Ziyad , un prénom arabe signifiant  qui fait prospérer  ou  fécond . Compte tenu de la signification symbolique du prénom de ce conquérant, il est possible que le surnom de  Tariq  lui est donné à l’issue de la conquête. En dehors de son prénom arabisé, du prénom également arabisé de son père, l’état civil de ce guerrier reste incertain. Quant à son origine ethnique, les historiens actuels s’accordent à dire qu’elle était vraisemblablement berbère.

Moussa Ibn Noçaïr, qui lui a donné sa liberté et l’a nommé général dans son armée. Mais des siècles plus tard, ses descendants ont nié qu’il aurait été l’esclave de Moussa. Tariq ibn Ziyad, dessin de Théodor Hosemann. Tariq inaugure la conquête de la péninsule Ibérique et donna son nom au fameux détroit de Gibraltar. Là aussi, il n’existe aucune information sur la raison et les circonstances de cette nomination à ce poste de responsabilité. Néanmoins, elle fournit des informations car elle suppose que Moussa Ibn Noçaïr devait voir en lui un homme de confiance et d’autorité reconnu au sein de l’armée.

C’est seulement après avoir jugé l’islam bien ancré au Maroc que Moussa Ibn Noçaïr retourne en Ifriqiya. La mer est derrière vous, et l’ennemi devant vous, et vous n’avez par Dieu que la sincérité et la patience. Le contingent dirigé par Tariq est majoritairement composé de diverses tribus berbères converties. 14 km de détroit à des milliers d’hommes avec armes, chevaux, etc. La version selon laquelle la désobéissance et les succès militaires de Tariq ont provoqué la colère et la jalousie de Moussa Ibn Noçaïr, qui l’a mis aux arrêts et se serait approprié ses conquêtes, n’est confirmée par aucune source historique. En effet, les sources rapportent plutôt agacement et surprise de la part de Moussa Ibn Noçaïr, au vu des richesses amassées par Tariq au cours de sa progression rapide. Aucune référence historique ne fait état d’une éventuelle remise en cause officielle du rôle de Tariq et de ses troupes.